gestionnaire actif/passif

Relativement nouveau dans le domaine de l'assurance, le gestionnaire actif/passif met à disposition de sa direction toutes les informations permettant l'évaluation des risques et des opportunités financières permettant d'améliorer les performances.

Ce métier me correspond-il ?

J'aime jongler avec les chiffres

Mes passions : les cours de maths, les chiffres, jeux de chiffres, jeux de stratégie, tests de logique

Mes qualités : agilité pour les chiffres et les calculs, analyse, abstraction, logique, rigueur

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Entre la gestion des risques et le pilotage stratégique de l'entreprise, le gestionnaire actif/passif assure l'analyse et la maîtrise des risques des compagnies d'assurances. Analyse de données, modélisation des variables et suivi de l'évolution des réglementations et des facteurs économiques, tant sur le plan national qu'international... son quotidien est varié. Au coeur de son métier : l'équilibre entre les actifs que sont les différents placements de l'entreprise (actions, obligations, devises...) et les passifs que sont les sommes potentiellement dues aux assurés en cas de sinistre.

Le gestionnaire actif/passif doit maîtriser la typologie des risques pour pouvoir faire des modélisations, mais également les techniques de gestion financière et actuarielle. Il a de plus de très bonnes connaissances en économie et en marchés financiers. L'informatique et les mathématiques financières n'ont aucun secret pour lui. Ce métier requiert souvent une première expérience professionnelle préalable.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Diplôme d'ingénieur ou d'école supérieure de commerce et de gestion, spécialisé en finance ; master finance spécialisé en gestion financière, gestion des risques ou actuariat ; diplôme d'actuaire.

* Prix hors frais de port