Imprimer
Accueil > Secteurs > Fiches métier > hôte(esse) d'accueil

< Retour à la page précédente

Fiche métier

hôte(esse) d'accueil

Premier interlocuteur des visiteurs, l'hôte d'accueil représente l'image de l'entreprise qui l'emploie. Sa prestation doit donc être irréprochable. Une profession indispensable dans le secteur touristique.

Le métier

Nature du travail

Le visage d'un employeur

Premier contact dans le hall d'un palais des congrès, d'un office de tourisme... l'hôte d'accueil est l'image représentative d'un lieu, d'un site, d'une ville... De son visage, souriant ou pas, dépend la représentation que l'on s'en fait ensuite.

Accueillir, renseigner, orienter

L'hôte d'accueil est chargé d'accueillir, de renseigner et d'orienter les visiteurs. Il peut aussi les accompagner, si nécessaire, jusqu'à leur lieu de rendez-vous ou les faire patienter en veillant à leur confort. Il contrôle l'accès à un lieu, vérifie l'identité des visiteurs, remet des badges, gère des invitations. Pour répondre aux appels téléphoniques ou aux interrogations des clients, ce professionnel se tient au courant de l'actualité de son entreprise.

Du secrétariat... en plus

De plus en plus, le rôle de l'hôte d'accueil s'étend aux activités de secrétariat, revalorisant ainsi l'image de la profession : classement du courrier, traitement de texte, courrier électronique, mise à jour de fichiers, prise de messages, gestion d'emplois du temps, gestion de coursiers, réservation de salles, organisation de réunions et de conférences...

Compétences requises

Présentation irréprochable

L'hôte d'accueil figure parmi les métiers où le physique compte pour beaucoup. Excellente présentation, sourire, diplomatie, qualités relationnelles, facilités d'élocution et de compréhension, gestion du stress... autant d'éléments indispensables pour exercer cette profession.

Qualifié et bilingue

Si certains professionnels sont de véritables autodidactes, sans qualification, les employeurs recrutent davantage des personnes possédant un niveau de formation au moins égal à un bac + 2... ainsi qu'une bonne culture générale pour envisager une évolution. La pratique d'au moins une langue étrangère, dont l'anglais, représente un atout supplémentaire pour les entreprises qui travaillent avec des clients étrangers.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Divers lieux d'exercice

Polyvalent, l'hôte d'accueil peut être recruté pour ses talents de démonstration sur un salon spécialisé, ou en qualité d'interprète dans une structure touristique. Dans l'administration (mairie, ministère, collectivité territoriale...), c'est une personne-ressource, capable d'aider les visiteurs dans leurs différentes démarches.

Revalorisation du métier

Si la fonction reste marquée par une grande précarité, de nouvelles conditions de travail apparaissent. L'accès à certains avantages et des évolutions de carrière sont ainsi envisageables. Les entreprises qui font de la qualité de leur image une priorité, exigent un personnel plus qualifié et proposent des postes à temps complet, mieux rémunérés, aux personnes plus diplômées ou expérimentées.

Une précarité encore dominante

Même avec une politique salariale attractive (contrats longs, à durée déterminée, à temps partiel...) pour permettre à chacun de trouver la formule qui lui convient, les conditions de travail demeurent encore précaires et pénibles. Elles sont marquées par des périodes d'inactivité et d'incertitude entre chaque contrat, des horaires irréguliers et, pour les hôtes « volants », par des déplacements fréquents.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Près de 1500 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Carrière de courte durée

Avec plus de 88 000 professionnels et des embauches régulières, l'accueil est un secteur d'activité porteur. Mais les carrières sont de courte durée et, à partir d'un certain âge, il faut songer rapidement à sa reconversion... image de marque oblige !

Promotion possible

Un bon niveau de culture générale, la maîtrise des outils informatiques et la pratique de l'anglais, d'une part, le sérieux et l'assiduité d'autre part, favorisent une évolution de carrière dans le secteur. Un hôte peut ainsi devenir chef hôte (professionnel très recherché pour encadrer des équipes d'accueil) ou hôte d'astreinte (pour remplacer au pied levé le personnel manquant). Il peut encore s'orienter vers les services comptables, commerciaux ou de communication des sociétés prestataires.

Un atout dans le CV

Même exercé à titre occasionnel, l'accueil constitue une expérience enrichissante et un bon tremplin pour intégrer une entreprise ou pour se réorienter vers les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie ou du commerce.

Accès au métier

Accès au métier

Il existe peu de préparations spécifiques au métier d'hôte d'accueil. Les formations des secteurs du tourisme, de la bureautique, du commerce et de l'hôtellerie sont bien adaptées, avec certains diplômes débouchant plus particulièrement sur des activités d'accueil. Les écoles privées d'hôtes d'accueil sont nombreuses mais rarement reconnues par les professionnels.

Niveau bac

  • Bac pro services (accueil assistance conseil) ;
  • MC accueil réception ;

Niveau bac + 2

  • BTS tourisme;

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

bac ou équivalent

Après BAC

bac + 1

bac + 2

En savoir plus

Témoignages

Ludivine, hôtesse d'accueil

Le diplôme ne fait pas tout

"Je n'avais aucune vocation particulière. Un job d'été, alors que j'étais étudiante en anglais et en italien, m'a permis de tester le terrain. Un poste d'hôtesse d'accueil s'est libéré pour cause de congé maternité. Cela s'est prolongé. J'y suis depuis 3 ans. Le diplôme ne fait pas tout, mais il est indispensable de se cultiver en permanence pour ne pas ressembler à la caricature de la fille sympa... mais pas intelligente. C'est mon challenge quotidien."

(08/07/2008)

Ressources utiles

SNPA - Syndicat national des prestataires de services d'accueil, d'animation et de promotion
144 boulevard Pereire
75017 Paris 
01 47 34 08 35

La création du SNPA a permis de structurer la profession et d'offrir des garanties aux salariés, grâce à l'élaboration d'une convention collective et de la norme NF Services. Une trentaine d'entreprises (sur les cent vingt présentes sur ce marché) y adhèrent aujourd'hui.

www.accueiljob.com

Site d'emploi sur les métiers de l'accueil et de la relation client

Publications

Publications Onisep

Les métiers du tourisme et des loisirs
collection Parcours, Onisep
parution 2011

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items

Vient de paraître