Accueil > Secteurs > Fiches métier > ingénieur(e) en R et D en énergies renouvelables
  • Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

ingénieur(e) en R et D en énergies renouvelables

" Préparer la transition énergétique " : tel est l'objectif de ces ingénieurs recherche et développement (R&D), des professionnels de haut niveau dont la mission est de faire progresser le développement des énergies renouvelables en rentabilisant, optimisant, innovant...

  • ingenieur-e-en-R-et-D-en-energies-renouvelables

Le métier

Nature du travail

Évaluer, améliorer

Biomasse, éolien, hydraulique, solaire, géothermie... autant d'énergies renouvelables que l'ingénieur R&D améliore au quotidien. Travaillant souvent sur des projets à dimension internationale, il participe régulièrement à l'élaboration de programmes communs européens. Il étudie, par exemple, les performances d'un capteur solaire ; améliore les techniques de forage en géothermie ; trouve des solutions pour augmenter le rendement des éoliennes tout en réduisant leur impact sur l'environnement.

Innover, créer

Au coeur de l'innovation dans les énergies durables, l'ingénieur R&D crée des produits en respectant les normes environnementales. Il étudie la création d'éoliennes en off shore (fixées sur des plates-formes en pleine mer) ou des hydroliennes posées sur les fonds marins. Il étudie également l'énergie contenue dans la houle. Il met au point des logiciels pour concevoir des installations solaires. Il cherche à utiliser des biocombustibles (comme les huiles végétales) pour les moteurs Diesel et le bois pour le chauffage.

Rendre les énergies accessibles

Dans l'éolien (transformation du vent en énergie mécanique ou électrique), cet ingénieur cherche à optimiser les sites. En photovoltaïque (lumière solaire transformée en électricité) ou photothermique (lumière solaire transformée en chaleur), il diminue les coûts de production. En géothermie (chaleur terrestre transformée en énergie), il rentabilise l'exploitation des couches souterraines profondes. Il fait des recherches sur le stockage d'énergie sous forme d'hydrogène.

Compétences requises

Une multitude de savoir-faire

Une approche pluridisciplinaire permet à cet ingénieur de s'adapter à différentes cultures et méthodes de travail. Les entreprises recherchent des professionnels expérimentés, possédant de nombreux savoir-faire : expertise industrielle, innovation, finance, compréhension de l'environnement politique, social et réglementaire du marché des énergies renouvelables.

Le sens de la communication

Sens de l'écoute, du dialogue, des échanges... autant d'atouts précieux pour un futur " pro " de la R&D. Savoir convaincre de l'intérêt de développer ses projets est aussi une priorité.

S'adapter à tout et partout

L'ingénieur recherche et développement est disponible et s'adapte aussi bien aux nouveaux matériels qu'aux nouveaux projets. Rigueur et sens de l'organisation sont incontournables. Réactivité, rapidité, mobilité sont les maîtres mots de cet ingénieur, appelé à effectuer des déplacements en France et à l'étranger... qui doit maîtriser une ou deux langues étrangères.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Esprit d'équipe

Les ingénieurs R&D exercent essentiellement dans les centres de recherche, les bureaux d'études, au sein du département R&D des entreprises de production d'énergie. Toujours en équipe, ils travaillent avec les chercheurs et confrontent les résultats de leurs études à ceux des études réalisées par d'autres ingénieurs aux spécialités scientifiques pointues.

Étudier et tester

L'ingénieur réalise des études de faisabilité, de coûts, d'évaluation de performances et de risques. Il rédige de nombreux rapports. C'est un spécialiste des bancs d'essais, des tests en continu et des simulations.

Au coeur du progrès technique

Dans un laboratoire d'essais, il utilise divers appareils de mesure et évalue, par exemple, les performances techniques et mécaniques d'un chauffe-eau solaire. Il connaît de nombreux logiciels spécialisés, informatiques et graphiques : logiciels de simulation thermique ou d'analyse des vents...

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

2500 euros brut par mois.

Source : Insee, 2013.

Intégrer le marché du travail

Des postes limités

Les grands groupes industriels s'intéressent de plus en plus à la recherche et au développement des énergies renouvelables. Ils font la part belle aux ingénieurs. Les bureaux d'études en R&D recrutent également des ingénieurs spécialistes des énergies renouvelables. La recherche publique en a aussi besoin pour expérimenter ses théories. Même si le nombre de postes reste limité, l'avenir est prometteur avec des possibilités de carrière à l'étranger réelles.

Sur les pôles de compétitivité

Dans le secteur des énergies renouvelables, la tendance est au regroupement des moyens et des compétences. Les ingénieurs R&D trouvent des emplois régionalisés au sein de pôles de compétitivité regroupant plusieurs milliers de chercheurs : Capénergies (région PACA, Monaco, Corse), Derbi (Languedoc-Roussillon) ou Tenerrdis (Rhône-Alpes, Drôme, Isère, Savoie), Sciences et Systèmes de l'énergie électrique - S2E2 (région Centre et Limousin).

Accès au métier

Accès au métier

Les ingénieurs R&D en énergies renouvelables sont pour la plupart titulaires d'un diplôme d'ingénieur généraliste ou spécialisé en mécanique, micromécanique, électronique, électricité, énergétique, thermique, automatismes... Les masters du domaine de l'énergie sont nombreux. Ils portent souvent sur les procédés et traitements des énergies renouvelables. Leurs titulaires intéressent également les professionnels.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur
  • Master

Exemples de formations

Après BAC

bac + 5

bac + 6

En savoir plus

Témoignages

Morgane, chef de projet en énergies renouvelables à l'institut France Énergies marines

Des missions en interaction

"Chargée de recherche en environnement, je pilote des projets sur les impacts environnementaux des énergies marines renouvelables. Par exemple, l'éolien flottant ou posé, l'hydrolien, le marémoteur, le houlomoteur, etc. Actuellement, il s'agit de réaliser un guide sur l'évaluation des impacts environnementaux des hydroliennes. C'est un travail collaboratif qui implique l'expertise de plusieurs membres au sein de mon entreprise. Je suis ainsi en relation étroite avec des collègues en R&amp;D, des doctorants et d'autres chargés de recherche. C'est une équipe encore jeune et assez réduite où le travail en interaction est primordial. Nous sommes énormément sollicités pour participer à des réunions, des colloques, et les déplacements, y compris les week-ends, sont très fréquents. Les missions sur le terrain sont encore assez peu nombreuses, mais le rythme va s'accélérer avec l'augmentation du nombre de projets de recherche."

(25/10/2013)

Ressources utiles

Ademe - Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie
http://01 47 65 20 00
http://www.ademe.fr

www.ademe.fr

Site de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) : informations sur les énergies renouvelables (chiffres clés, questions/réponses...)

www.cler.org

Site du Comité de liaison énergies renouvelables (Cler) : informations sur les différentes énergies renouvelables, les formations, les métiers...

www.rescompass.org

Site européen sur les énergies renouvelables (fiches métiers, test d'orientation sur le secteur...)

www.energies-renouvelables.org

Site de l'Observatoire des énergies renouvelables

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'énergie
collection Parcours, Onisep
parution 2013

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81421&categorypath=/2/64/60837/80566/