Spécialisé dans les techniques de mesure, proche des services qualité et recherche-développement, l'ingénieur en métrologie crée, avec ses équipes de techniciens, de nouveaux logiciels pour améliorer et optimiser la rentabilité des instruments.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Sans mesure, pas de production efficace au moindre coût. Spécialiste de l'analyse et de la mesure, l'ingénieur en métrologie est un maillon indispensable de la démarche qualité au sein des grandes entreprises manufacturières, dans des domaines assez variés : santé, automobile, aéronautique, agroalimentaire, etc. Dans un grand groupe ou un laboratoire spécialisé, outre des fonctions d'encadrement ou de recherche, il optimise les instruments de mesure et participe à la création de nouveaux logiciels pour assurer une plus grande rentabilité, en s'appuyant sur une équipe de techniciens. Il peut également gérer le parc des machines. Lorsqu'il est employé par une ESN (entreprise de services du numérique), il peut exercer une fonction commerciale. Il doit alors démarcher des entreprises afin d'élargir le portefeuille de clients à qui offrir les services de son unité. Un sérieux sens des responsabilités ainsi qu'un esprit d'innovation sont indispensables pour exercer ce métier scientifique à la pointe de la technologie. Quelques diplômes d'ingénieur et masters préparent à ce métier scientifique rigoureux, de plus en plus apprécié des entreprises.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur spécialisé en métrologie, master en sciences de l'ingénieur, en mesures, instrumentations, procédés...

Formation(s) correspondante(s)