ingénieur/e hydrogéomorphologue

L'ingénieur hydrogéomorphologue analyse le fonctionnement naturel des cours d'eau et la structure de ses vallées afin de cartographier les zones inondables. Il étudie également l'érosion côtière afin de prévenir d'éventuelles crues.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Entre le terrain et le bureau, l'ingénieur hydrogéomorphologue étudie le fonctionnement naturel des cours d'eau ou l'érosion des zones côtières afin d'aider à prévenir les crues. À partir d'observations du terrain mais aussi de photos aériennes et de nombreux documents (relevés de crues historiques, etc.), il trace une première carte à la main avant de créer un modèle informatique une fois de retour au bureau. Son relevé doit représenter, de la manière la plus précise possible, les zones inondables d'une vallée, les risques de crues ou les dommages effectués par un développement urbain, par exemple. Son travail est une aide importante à la décision, notamment pour les communes, pour autoriser ou non le développement de nouvelles zones de construction. Doté d'une solide formation scientifique (niveau bac + 5), le spécialiste en hydrogéomorphologie travaille essentiellement dans les collectivités locales ou dans les services décentralisés de l'État.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur spécialités eau et génie civil) ; ressources, aménagement et gestion des eaux ; génie de l'eau ; sciences et technologies de l'eau.. ou master en géosciences, environnement, géomorphologie ou hydrologie. Un stage de terrain aide au recrutement.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port