ingénieur/e recherche et développement en agroalimentaire

Nouveaux produits, nouveaux emballages, nouvelles procédures... l'ingénieur recherche et développement (RD) en agroalimentaire n'a qu'un mot d'ordre : innover ! Une fonction séduisante même si les postes sont en nombre limité¿

  • Salaire débutant
    2500€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Un nouveau yaourt, un plat cuisiné inédit ou autres trouvailles, l'ingénieur recherche et développement (R&D) n'a qu'un mot d'ordre : innover ! Il développe des produits novateurs, crée de nouvelles gammes de produits, de leur composition à leur conditionnement. Il est également chargé d'améliorer l'existant tout en imaginant de nouveaux procédés de fabrication. À partir des besoins des consommateurs, identifiés par le service marketing, il conçoit un prototype avec les chimistes et les biologistes. Une fois le produit testé en laboratoire et si les résultats sont concluants, celui-ci sera fabriqué à l'échelle industrielle.

L'ingénieur R&D doit sans cesse innover en tenant compte des contraintes liées au prix de revient et à la fabrication. En interne, il collabore avec de nombreux services : marketing, laboratoire, production… mais aussi avec les fournisseurs de matières premières. Pour élaborer une recette ou concevoir un emballage, rigueur scientifique et créativité vont de pair.

Cette fonction offre peu de postes, mais le métier est ouvert aux jeunes diplômés et constitue un bon tremplin de carrière. Débouchés dans les grands groupes agroalimentaires.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans pour obtenir un diplôme d'ingénieur en agroalimentaire, biologie ou chimie, ou un master, éventuellement complété par un doctorat (3 ans).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port