lad-jockey, lad-driver

Le lad-jockey s'occupe de chevaux de galop ; le lad-driver, de trotteurs. Ces cavaliers soignent et entraînent des chevaux de course pour en faire des champions. Au final, seulement 5 % d'entre eux deviendront jockeys.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime la nature

Mes passions : les balades en VTT ou à cheval, la plongée sous-marine, l'observation des animaux, la protection de l'environnement

Mes qualités : observation, patience, pratique sportive, réactivité, découverte

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Avant de devenir éventuellement jockey, on est d'abord lad : lad-jockey dans les écuries de courses de galop ; lad-driver pour les courses de trot. Cependant, monter en course et devenir jockey ne deviendra réalité que pour une élite (5 % des lads).

Salarié chez un propriétaire ou chez un entraîneur, le lad commence tôt sa journée. Il partage son temps entre le nettoyage des écuries, les soins, la nourriture et l'entraînement des chevaux pour les courses à venir. Il monte plusieurs heures par jour, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde.

Certains lads changent de profession tout en restant dans le monde hippique. Par conséquent, les grandes écuries manquent parfois de lads. Le jockey retenu pour la course est choisi parmi les lads. Il doit satisfaire à des critères de taille (entre 1,50 m et 1,65 m) et de poids (60 kg environ), et gagner les courses !

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agricole lad-cavalier d'entraînement ; 3 ans pour le bac pro conduite et gestion de l'entreprise hippique.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port