matelot de la marine marchande

Charger, décharger, entretenir les machines, surveiller le pont, tenir la barre... autant de tâches dévolues au matelot de la marine marchande. Polyvalent, il exécute les ordres sur un navire transportant des passagers ou des marchandises.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Qu'il soit à bord d'un navire assurant le transport de passagers ou de marchandises (fret), le matelot de la marine marchande participe aux manoeuvres et à l'entretien du navire. Il est chargé des petites réparations en cas de panne, des travaux de peinture, de graissage et de nettoyage du matériel de manutention et de sauvetage.

Il veille également aux opérations de chargement et de déchargement des marchandises sous l'autorité des officiers de bord. Il fait aussi la veille à la passerelle par quarts (périodes de 4 heures) sous l'autorité de l'officier de quart. Avec une qualification de timonier, il peut également tenir la barre.

Dans les salles des machines, il participe à la mise en route des moteurs, surveille le tableau de commande des machines lors des manoeuvres d'entrée et de sortie du port. Il vérifie le bon fonctionnement des appareils électriques, assure la maintenance de tous les appareils moteurs et auxiliaires du navire. Il effectue ces missions sous l'autorité du maître mécanicien. Il assure également le quart dans la salle des machines.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP maritime de matelot ou 3 ans pour préparer le bac professionnel conduite et gestion des entreprises maritimes.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port