Le médiateur familial est le spécialiste du conflit familial. Il intervient principalement dans des situations de séparation. Son rôle : trouver des solutions répondant aux besoins de chacun des membres de la famille.

  • Salaire débutant
    1521€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Séparation, divorce, conflit entre générations ou problème de succession : c'est le quotidien du médiateur familial. Spécialiste de l'écoute, il favorise le dialogue entre les membres de la famille lors d'entretiens dont le rythme et le nombre varient selon les cas. L'objectif : déboucher sur un accord qui tienne compte des besoins de chacun et qui privilégie l'intérêt des enfants, dans les cas de partage de l'autorité parentale, de droit de visite et d'hébergement, ou de répartition des responsabilités financières.

Confronté aux problèmes des personnes reçues, le médiateur familial respecte la confidentialité des entretiens et fait preuve de diplomatie : neutralité et impartialité sont indispensables. Ses employeurs : les associations du secteur social et médico-social, les mairies, les conseils généraux, les CAF (caisses d'allocations familiales)... Ce métier s'exerce souvent en complément d'un autre.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Le diplôme de médiateur familial se prépare après un diplôme en travail social ou paramédical (préparé en 3 ans après le bac ; certains diplômes ne sont reconnus qu'au niveau bac + 2) ou un diplôme en droit, en psychologie ou en sociologie de niveau bac + 3. C'est une formation courte (560 heures) qui doit se dérouler sur 3 ans au maximum.