metteur/euse en scène

S'approprier une oeuvre et la traduire sur scène, telle est l'ambition du metteur en scène. Grâce à ses directives avisées, textes, décors, costumes, éclairages, musique et jeu des acteurs s'assemblent en un tout artistique cohérent : un spectacle !

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Quand les 3 coups résonnent dans la salle et que le rideau se lève, le metteur en scène a autant le trac que les comédiens. Le succès d'une représentation théâtrale dépend, en effet, en grande partie de son travail de création. C'est lui qui assemble textes, décors, costumes, éclairages, espace, sons et jeu des acteurs en un tout cohérent. Par ses choix artistiques, il impose son parti pris de mise en scène et son interprétation de l'œuvre. Il choisit les artistes (comédiens, danseurs, chanteurs) et leur indique la direction à suivre sur scène, lors des répétitions. Il leur explique quelle intonation utiliser, quel rythme donner aux dialogues, comment se déplacer sur scène, etc. Véritable moteur, il coordonne également le travail des équipes artistiques et techniques. S'il reste ouvert à leurs propositions, c'est lui qui a le dernier mot sur les costumes, le décor et la musique. Souvent comédien lui-même, il a pu débuter en tant qu'assistant de metteur en scène.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans pour préparer le diplôme de mise en scène-dramaturgie de l'Esad de Strasbourg ou une licence arts du spectacle ; 5 ans pour obtenir le DNSP de comédien (2 ans après un DNA), le diplôme de l'Ensatt, parcours metteur en scène à Lyon, ou un master spécialisé dans les arts de la scène ou la dramaturgie.

* Prix hors frais de port