Accueil > Secteurs > Fiches métier > officier(ière) de marine

< Retour à la page précédente

Fiche métier

officier(ière) de marine

De la conduite d'un navire à la gestion administrative, les officiers de la Marine nationale ont des fonctions de direction et de commandement. Officiers de carrière ou sous contrat, ils ont un niveau bac à bac + 5 et sont dans les écoles de la Marine.

  • officier-de-marine

Le métier

Nature du travail

Conduite des opérations

Sur un bâtiment ou dans un sous-marin, l'officier peut être chef de quart passerelle (gestion des manoeuvres courantes et des exercices militaires). Dans la flotte aérienne de la Marine, on trouve des pilotes d'avion de chasse, de patrouille maritime ou d'hélicoptère. L'officier peut aussi diriger l'action de fusiliers marins chargés de mener des opérations de commando...

Soutien opérationnel

D'autres officiers interviennent en soutien opérationnel. Ainsi, l'officier énergie-propulsion veille sur les installations et la production électrique des bâtiments et des sous-marins, le contrôleur des opérations aériennes prépare et suit les missions aériennes, celui de circulation aérienne gère le trafic des aéronefs...

Administration et technique

Certains officiers sont commissaires de la marine. Ce sont les conseillers du commandement en matière logistique, administrative, financière et juridique. On trouve aussi des officiers informaticiens, psychologues, spécialistes de la communication, chercheurs scientifiques, chimistes, traducteurs...

Compétences requises

Des compétences multiples

Amené à exercer des responsabilités dans tous les domaines d'activités de la Marine nationale, un officier doit posséder des compétences à la fois militaires, maritimes et techniques. Chargé d'encadrer des équipes d'officiers mariniers, il est formé à l'art du commandement.

Rigueur et esprit d'équipe

Comme pour tous les militaires, rigueur, discipline et sens du devoir sont des qualités fondamentales. L'esprit d'équipe est également une notion importante, notamment pour les officiers embarqués à bord des navires ou des sous-marins.

Réactif, résistant et adaptable

Travailler en mer suppose d'avoir un jugement sûr, d'être réactif et résistant. Parcourir le monde implique d'avoir l'esprit ouvert. Changer très régulièrement d'affectation demande de faire preuve de bonnes facultés d'adaptation.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Sur mer et sur terre

En début de carrière, les officiers sont le plus souvent affectés en unités opérationnelles, dans une base navale ou aéronavale, à bord d'un navire ou d'un sous-marin. Certains officiers spécialisés (membres du personnel administratif ou techniciens) intègrent les différents services de la Marine nationale ou les états-majors. Quant aux commissaires, ils peuvent remplir leur rôle d'administrateur à quai, dans les services du commissariat de la marine, ou à bord de certains bâtiments importants. Tous encadrent une équipe d'officiers mariniers.

Faire fi de la routine

Ces cadres militaires ne connaissent pas la routine. Ils changent de poste, en moyenne, tous les deux ou trois ans. Les tâches, les modes de vie et les contraintes professionnelles varient beaucoup selon l'affectation.

Pour les officiers embarqués, le voyage fait partie intégrante du travail. Voguant sur toutes les mers du globe, leurs missions les éloignent souvent plusieurs mois de leur domicile.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

1648 euros brut par mois pour le grade d'enseigne de vaisseau 2e classe

Intégrer le marché du travail

Un petit effectif

Sur 53 000 militaires et civils, la Marine nationale compte dans ses rangs 5 300 officiers soit 10%. En 2012, elle en recrute 150. Les femmes ont accès à tous les grades et emplois, à l'exception des affectations à bord des sous-marins.

Officiers de carrière et sous contrat

Les officiers de carrière ont fait quatre ans d'études à l'École navale de Brest. Les officiers sous contrat signent un contrat initial soit de 8 ans dans la branche opération navales éventuellement renouvelable jusqu'à 20 ans de service, soit de 3 ans dans la branche état-major, renouvelable en fonction des besoins de la Marine et la qualité des services rendus. Les officiers pilotes de l'aéronautique navale signent un contrat de 10 ans. Les officiers sous contrat peuvent devenir officiers de carrière par voie de concours interne ou sur dossier.

Volontaires officiers aspirants

Les volontaires officiers aspirants ont choisi d'enrichir leur formation supérieure lors d'un stage d'un an (éventuellement renouvelable) dans la Marine sous statut militaire. Spécialités : chef de quart, fusilier, ressources humaines, chimie, informatique, qualité, psychologie, énergie, logistique et commissariat.

Accès au métier

Accès au métier

De bac à bac + 5

Il existe différentes voies pour devenir officier de marine :

  • Les officiers de carrière intègrent l'École navale de Brest sur concours. Conditions d'admission en 1re année : avoir moins de 22 ans et sortir d'une prépa MP, PC et PSI. La scolarité dure 4 ans. En 2e année : sur titre niveau bac + 4 ou en 3e année niveau bac + 5.
  • Les officiers sous contrat ont deux possibilités. Les titulaires d'un bac + 3 ou les sortants d'une classe prépa, âgés de 21 à moins de 27 ans, peuvent postuler un contrat de 8 ans. Recrutés sur dossier et entretien, ils ont une formation de 7 mois à l'École navale, puis un stage dans la filière choisie. Les bac + 4 ou + 5 âgés de moins de 30 ans peuvent viser un contrat de 3 ans en état-major (informatique, gestion, communication...). Recrutés sur dossier et entretien, ils suivent 3 semaines de formation à l'École navale.
  • Les élèves officiers pilotes de l'aéronautique navale (EOPAN) sont majoritairement sous contrat. La durée maximale du contrat est de 20 ans. Les EOPAN de carrière sont passés par l'Ecole navale. Les EOPAN sous contrat sont recrutés via les CIRFA : dossier, entretien, tests médicaux, sportifs et psychologique. Attention la sélection est rude, il faut être motivé. Conditions : titulaire du bac minimum, être âgés de 17 à moins de 23 ans, avoir un bon niveau d'anglais. Les études durent 3 ou 4 ans selon la spécialité (pilote de chasse, pilote multimoteur, pilote de guet aérien, pilote d'hélicoptère).
  • Les futurs commissaires de la Marine passent un concours commun aux trois armées (mer, air, terre). Conditions : avoir moins de 25 ans, posséder un bac + 3. 2 ans de formation à l'École du commissariat de la marine.

En savoir plus

Témoignages

Denis, capitaine de frégate

Opérations surface

"C'est à la mer, dans la pénombre du central opération, à la tête de mon équipe de quart, que je me suis senti pleinement marin de guerre. Repérer un adversaire au radar ou le débusquer par des indiscrétions, coordonner l'action de la force aéronavale, être paré à agir et réagir en une fraction de seconde, assumer la responsabilité de la mission confiée au bâtiment, ce sont des sensations fortes qui mêlent la fierté de servir à l'adrénaline de l'action."

"Source: : Plaquette de l'École navale"

(29/06/2007)

Ressources utiles

SICM - Service d'information sur les carrières maritimes (pour officier sous contrat)
15 rue Laborde
00317 Armées 
01 53 42 82 21



  

Renseignements auprès des centres d'information et de recrutement des forces armées (CIRFA Mer) de votre département.

www.devenirmarin.fr

Site du recrutement de la Marine nationale

Publications

Publications Onisep

Les métiers de la défense et de la sécurité publique
collection Parcours, Onisep
parution 2012

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81188&categorypath=/2/64/60837/80566/