officier/ère de police

Mener des enquêtes, c'est le rôle l'officier de police. Dans les différents services de la police nationale, ce professionnel de terrain assure également des missions de surveillance et de renseignement.

  • Salaire débutant
    1692€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail

Mes passions : l'actualité, les médias dont Internet, faire partager mes passions aux autres…

Mes qualités : à l'aise pour parler en public, bonne écriture, curiosité, sens du partage, goût pour les rencontres, bon relationnel

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, l'officier de police peut être affecté dans un commissariat, à la PJ (police judiciaire), dans une CRS (compagnie républicaine de sécurité ), à la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur), au contrôle de l'immigration… Placé sous les ordres d'un commissaire, il encadre une équipe de gardiens de la paix, mène des enquêtes, dirige des opérations de terrain. De l'investigation aux interrogatoires, en passant par les filatures et les interpellations, il participe à toutes les actions nécéssaires pour résoudre une affaire, démanteler un trafic… Perquisitions ou auditions : tout est consigné dans des procès-verbaux. Confronté à la violence, à la détresse et au danger, l'officier de police doit avoir les nerfs solides et un bon équilibre personnel.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Formation de 18 mois à l'ENSP (école nationale supérieure de police) au cours de laquelle les élèves officiers de police alternent stages en école et en services actifs. Accès sur concours, accessible aux titulaires d'un bac + 3. La majorité des postes se situe dans les commissariats de police, en région parisienne ou dans les grandes villes.

* Prix hors frais de port