pilote d'hélicoptère

Le pilote d'hélicoptère, militaire ou civil, participe à des missions de combat ou de secours. Il est capable de se poser n'importe où et d'évoluer en montagne. Sang-froid et ténacité sont nécessaires pour exercer ce métier.

  • Salaire débutant
    2300€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le pilote d'hélicoptère est capable de se poser n'importe où et d'évoluer en montagne. Il est formé au vol en basse altitude ou dans les nuages en s'aidant des instruments de bord. Sa mission : participer au combat. Certains interviennent directement (pilotage de combat), allant jusqu'à détruire des objectifs lorsqu'il le faut. D'autres se spécialisent dans le transport de troupes et l'appui aux combattants évoluant au sol (pilotage de manoeuvre).

Lorsqu'il ne vole pas, le pilote d'hélicoptère occupe une autre fonction : les transmissions, par exemple. Il est également chargé de l'instruction des militaires du rang. Beaucoup de sang-froid et de ténacité sont nécessaires pour exercer ce métier qui existe également dans la marine et la gendarmerie. L'aviation légère de l'armée de terre (ALAT) est cependant le principal employeur.

Les risques de ce métier sont réels : manoeuvres dans des lieux accidentés et difficiles d'accès, conditions météorologiques délicates, travail en horaires décalés, etc.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Bac et moins de 29 ans + épreuves pour devenir officier sous contrat pilote après une formation spécifique.

Après le bac

Pour intégrer l'École spéciale militaire de Saint-Cyr sur concours en vue de devenir officier et formation spécifique.

* Prix hors frais de port