régisseur/euse de spectacles

Dans un théâtre, une salle de spectacles, un festival en plein air... Le régisseur de spectacles a l'oeil sur tout. Il prépare l'accueil des artistes, achemine le matériel technique, encadre le personnel... Objectif : que la représentation se déroule sans accroc.

  • Salaire débutant
    2088€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le régisseur de spectacles étudie la faisabilité d'un spectacle et met en place les solutions et l'équipe technique pour sa préparation et son bon déroulement. Métier passion à la fois administratif et de terrain, il demande une grande motivation, car les journées sont longues, les horaires décalés, les déplacements fréquents et les débouchés limités. La plupart des régisseurs sont des intermittents du spectacle qui connaissent une alternance de périodes de chômage et d'activité ; quelques-uns sont recrutés par concours dans la fonction publique territoriale, notamment pour gérer une salle. Cet homme-orchestre, qui doit avoir réponse à tout, peut ensuite évoluer vers la direction de production.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

De bac + 2 (formations à la régie spécialisée du spectacle, options son, lumière ou plateau ; DEUST arts du spectacle spécialité théâtre ; DMA régie de spectacles options lumière ; son), bac + 3 (diplôme de régie - créatio) jusqu'à bac + 5 (diplôme arts et techniques du théâtre parcours administrateur du spectacle vivant ; master pro en management du spectacle vivant) et bac + 6 (mastère spécialisé directeur technique du spectacle vivant).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port