responsable du soutien logistique intégré

Le responsable du soutien logistique intégré intervient dès la phase de conception d'un produit ou d'un système électronique. Son rôle est de prévoir son entretien, les moyens de le réparer, ainsi que les formations pour les futurs utilisateurs.

  • Salaire débutant
    2910€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le responsable du soutien logistique intégré intervient dès la phase de conception d'un produit (un radar, par exemple) ou d'un système électronique. Son rôle : prévoir son entretien, les moyens de le réparer, ainsi que les modes d'emploi et les formations pour les utilisateurs. Ce professionnel fait aussi le lien entre les clients, les utilisateurs et les équipes de développement. C'est un communicant, un négociateur... un arbitre aussi. Il oriente le travail des équipes de développement, par exemple pour choisir des matériaux résistants au climat, pour placer des voyants de contrôle et des outils de diagnostic de pannes à des endroits facilement accessibles... Il doit encore penser au conditionnement (emballage), au stockage et au transport des matériels et des pièces de rechange, sans oublier la maintenance, de plus en plus prise en compte dès la conception d'un équipement industriel.

 D'abord apparu dans les domaines de l'aéronautique et du spatial, le soutien logistique intégré s'est développé dans de nombreux autres secteurs : le transport ferroviaire et maritime, la production d'énergie (pétrole, nucléaire...), les télécommunications, la défense, la sécurité, l'aviation civile, les services hospitaliers, etc.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur en électronique ou en télécommunications ou master mention gestion de production, logistique, achats ou réseaux et télécommunication, voire bac + 6 (mastère spécialisé en management de projet et ingénierie système, spécialité ingénierie de soutien et des services).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port