statisticien/ne

Opinions politiques, potentiel commercial d'un produit, pratiques sportives... Sur des sujets variés, le statisticien recueille les avis ou les données chiffrées et en propose une synthèse accessible aux non-initiés. Dans des domaines multiples : industrie, administration, médias...

  • Salaire débutant
    1800€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime jongler avec les chiffres

Mes passions : les cours de maths, les chiffres, jeux de chiffres, jeux de stratégie, tests de logique

Mes qualités : agilité pour les chiffres et les calculs, analyse, abstraction, logique, rigueur

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Quelles sont les intentions de vote des Français ? Quelles sont les chances pour un nouveau yaourt de plaire aux consommateurs ? Pour répondre à ces questions, le statisticien collecte l'information (par exemple par sondage), puis traite et analyse les données. Grâce à ce travail de synthèse, établi sous forme de graphismes et de courbes mettant en évidence le résultat de calculs complexes, son employeur peut prendre les bonnes décisions.

Mathématicien dans l'âme, il simplifie ses conclusions afin de les mettre à la portée des non-initiés. Sciences, industrie, économie, gestion, administration, médias… ses domaines d'intervention sont multiples et variés. Le système statistique public français emploie près de 10 000 personnes. Et les deux tiers d'entre elles travaillent à l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le DUT statistique et informatique décisionnelle, éventuellement complété par un diplôme universitaire ou un diplôme de l'Ensae (École nationale de la statistique et de l'administration économique), de l'Ensai (École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information) ou de l'Isup (Institut de statistiques de l'université Paris 6).

* Prix hors frais de port