tailleur/euse et couturier/ère

Complet en flanelle, robe en mousseline, costume de scène ou robe de mariée originale... le tailleur-couturier réalise des pièces sur mesure, uniques et personnalisées, grâce à un savoir-faire rigoureux ainsi qu'à un grand sens de l'esthétique.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

Je rêve d'un métier artistique

Mes passions : dessiner ou créer de beaux objets, les logiciels 3D, la BD et le cinéma, les jeux de rôle

Mes qualités : bon coup de crayon, créativité, observation, patience, perfection, sensibilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Complet en flanelle, robe en mousseline, costume de scène ou robe de mariée originale… le tailleur-couturier réalise des pièces sur mesure personnalisées. Ses clients sont des particuliers ou des personnes connues, des maisons de haute couture, des opéras ou des théâtres… Exigeants, ils recherchent une tenue confortable, élégante, de qualité et surtout unique. Le tailleur-couturier maîtrise toutes les étapes de la fabrication d'un vêtement, du patron aux finitions.

On distingue les tailleurs, qui se consacrent aux vêtements masculins, des couturiers « flou », spécialistes du vêtement féminin. Perfectionniste, patient et rigoureux, cet artisan exerce en indépendant ou en tant que salarié dans un atelier de fabrication notamment ou dans une maison de haute couture. Très minoritaire dans l'industrie de l'habillement, le sur-mesure souffre de la concurrence industrielle : le tailleur-couturier se diversifie donc en proposant de la demi-mesure, du prêt-à-porter ou encore en vendant des accessoires de mode.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP métiers de la mode, vêtement flou ou vêtement tailleur, éventuellement complété par le BP vêtement sur mesure (2 ans) ; 3 ans pour le bac pro métiers de la mode-vêtements.

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS métiers de la mode-vêtement ou le DMA costumier-réalisateur.

Les études d'art
parution le 04/2016
Bd, design, cinéma d’animation, mode, musique, danse, théâtre... les domaines de la création font rêver. Et les lycéens sont toujours plus nombreux à envisager une formation supérieure artistique. Pour les aider à construire leur projet, cette nouvelle édition présente les filières de formation (arts appliqués, beaux-arts, conservatoires, prépas, grandes écoles, universités...). Avec, pour chaque filière, toutes les informations utiles : durée des études, niveau d’entrée, coût de la scolarité, organisation des cursus, diplômes délivrés, débouchés... autant de critères à prendre en compte. La partie mode d’emploi revient sur les aspects pratiques : la sélection (zoom sur les épreuves, constitution du book), l’inscription avec la procédure APB (Admission post-bac) ou hors APB, la mise à niveau (pour qui ? pour quoi ?), l’année préparatoire artistique (où la faire ?), les études à l’étranger (quand et comment partir ?)… sans oublier les informations destinées aux jeunes en situation de handicap. Sont ensuite présentés les domaines possibles (arts plastiques, de l’image, du spectacle, culture, design d’espace, de produit ou graphique, illustration, restauration...). Les caractéristiques de chaque cursus sont mises en avant : spécialité, pédagogie, reconnaissance du diplôme, réputation de l’école. Autant de données précieuses pour les jeunes qui souhaitent suivre ces études.Un guide pratique recense toutes les coordonnées des établissements de formation.
Bd, design, cinéma d’animation, mode, musique, danse, théâtre... les domaines de la création font rêver. Et les lycéens sont toujours plus nombreux à envisager une formation supérieure artistique. Pour les aider à construire leur projet, cette nouvelle édition présente les filières de formation (arts appliqués, beaux-arts, conservatoires, prépas, grandes écoles, universités...). Avec, pour chaque filière, toutes les informations utiles : durée des études, niveau d’entrée, coût de la scolarité, organisation des cursus, diplômes délivrés, débouchés... autant de critères à prendre en compte. La partie mode d’emploi revient sur les aspects pratiques : la sélection (zoom sur les épreuves, constitution du book), l’inscription avec la procédure APB (Admission post-bac) ou hors APB, la mise à niveau (pour qui ? pour quoi ?), l’année préparatoire artistique (où la faire ?), les études à l’étranger (quand et comment partir ?)… sans oublier les informations destinées aux jeunes en situation de handicap. Sont ensuite présentés les domaines possibles (arts plastiques, de l’image, du spectacle, culture, design d’espace, de produit ou graphique, illustration, restauration...). Les caractéristiques de chaque cursus sont mises en avant : spécialité, pédagogie, reconnaissance du diplôme, réputation de l’école. Autant de données précieuses pour les jeunes qui souhaitent suivre ces études.Un guide pratique recense toutes les coordonnées des établissements de formation.
* Prix hors frais de port