Imprimer
Accueil > Secteurs > Fiches métier > technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale

< Retour à la page précédente

Fiche métier

technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale

En cas d'imprévu dans sa vie quotidienne, le technicien de l'intervention sociale et familiale intervient auprès des familles et des personnes en difficulté. Aussi bien sur les plans matériel, psychologique que pédagogique.

Le métier

Nature du travail

Un soutien quotidien

Le technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) est appelé auprès d'une famille ou d'une personne lors de circonstances particulières : hospitalisation, décès, longue maladie, naissance, handicap... Il soulage et épaule la famille en assumant le quotidien (courses, ménage, repas, toilette, aide aux devoirs...), peut participer à la gestion du budget et accompagner les personnes dans leurs démarches administratives (recherche d'un logement, demande d'allocations chômage...).

Développer l'autonomie

Par son action, le TISF contribue à préserver autant que possible le mode de vie habituel des personnes en difficulté. Par exemple, en permettant le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. Enfin, il participe à l'insertion sociale des personnes en voie de marginalisation.

Compétences requises

Organisé et ouvert

Le métier de TISF requiert de grandes capacités d'adaptation, le sens de l'organisation et des responsabilités, des qualités relationnelles et un goût certain pour les contacts humains, notamment avec les enfants. Par ailleurs, ce technicien doit apprécier le travail en équipe.

Respectueux et équilibré

Pour mener à bien sa mission, le TISF doit faire preuve de tact, de patience et de discrétion et respecter le mode de vie des familles. Mais il doit aussi veiller à maintenir une certaine distance vis-à-vis des personnes aidées. D'une part, pour favoriser leur autonomie. D'autre part, pour ne pas trop s'impliquer lui-même d'un point de vue émotionnel. Un bon équilibre psychologique se révèle donc indispensable pour exercer ce métier.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Intervention sur le lieu de vie

Le TISF est mis à disposition des particuliers qui ont besoin de ses services par l'intermédiaire d'un employeur. Il intervient sur leur lieu de vie : à leur domicile, dans un établissement social ou médico-social (foyer de l'enfance, résidence de personnes âgées, centre pour handicapés...). En général, le TISF prend en charge 2 familles à la fois et organise son travail par demi-journées.

Travail en équipe

Le TISF collabore avec d'autres travailleurs sociaux : assistants de service social, éducateurs... dans le cadre de politiques publiques d'action sociale. Ces dernières peuvent être menées, par exemple, par des municipalités pour favoriser l'intégration des personnes dans leur environnement.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

A partir du Smic.

Intégrer le marché du travail

Des employeurs variés

On compte environ 8 000 TISF en activité. Leurs principaux employeurs sont le secteur associatif et les collectivités territoriales (régions, communes...). Mais aussi des organismes sociaux, comme les caisses d'allocations familiales, les mutuelles... Les centres d'hébergement et de réinsertion sociale, ou les programmes d'insertion dans les villes, devraient permettre aux TISF de bénéficier d'importantes opportunités de travail... à condition d'être mobiles. Sans oublier les futurs départs à la retraite de la profession.

Évoluer dans le secteur social

Le TISF peut entamer une autre formation du secteur social, tout en bénéficiant d'allégement de formation pour devenir éducateur de jeunes enfants ou moniteur-éducateur. Par ailleurs, s'il est expérimenté, il peut prétendre à des fonctions d'encadrement ou de direction de centre social. Enfin, il peut encore se former à la fonction de délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial.

Accès au métier

Accès au métier

Seul le diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) permet d'exercer ce métier.

Niveau bac

  • Diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) : si aucun diplôme préalable n'est exigé pour se présenter, une sélection est organisée par les centres de formation. Les études durent entre 18 et 24 mois. Des allégements peuvent être accordés aux titulaires de certains diplômes.

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

bac ou équivalent

En savoir plus

Témoignages

Céline, TISF

Vers l'autonomie

"Mon objectif est d'intégrer, ou de réintégrer, les familles dans la société. Parfois, je les oriente vers d'autres professionnels : des psychologues, des pédiatres, des puéricultrices... C'est un métier où l'on s'implique énormément. Un travail avec lequel on vit tout le temps. En dehors du travail dans les familles, on a des réunions entre collègues qui nous permettent d'échanger. Ça nous permet de progresser dans notre approche des familles."

(22/05/2008)

Ressources utiles

www.ash.tm.fr

Actualités sociales hebdomadaires

www.drjscs.gouv.fr

Le portail des DRJSCS (directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale)

Publications

Publications Onisep

Les métiers du social
collection Parcours, Onisep
parution 2012

Les Métiers pour travailler auprès des enfants
collection Parcours, Onisep
parution 2011

Les métiers des services à la personne
collection Zoom, Onisep
parution 2011

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81171&categorypath=/2/64/60837/80566/