technicien/ne en métrologie

Selon l'entreprise pour laquelle il travaille, le technicien en métrologie a pour mission de vérifier la bonne mesure des pièces ou le bon réglage des appareils servant à mesurer ces mêmes pièces. Une tâche qui exige minutie et précision.

  • Salaire débutant
    1700€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Mesurer, encore et toujours ! Tel est le quotidien du technicien en métrologie. Il s'assure des bonnes dimensions des pièces qui lui sont confiées et vérifie le réglage des machines à mesurer. Après un BTS (brevet de technicien supérieur) ou un DUT (diplôme universitaire de technologie) spécialisé, il peut intégrer une entreprise, un laboratoire public ou une ESN (entreprise de services du numérique). Autonome et doté d'un fort sens critique, il fait preuve de rigueur et d'initiative. Il travaille dans un atelier climatisé et régulé en hygrométrie (degré d'humidité) pour plus de précision, mais peut également intervenir directement chez un client, en France comme à l'étranger, grâce à des machines portables qui lui permettent d'aller faire des mesures partout. Dans un laboratoire public, il est le garant de la conformité des appareils de mesure avant qu'ils ne soient mis sur le marché.

Le diplôme le plus apprécié à l'embauche est le DUT mesures physiques. Il est également possible de préparer le BTS techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire. Ces scientifiques pointus sont doués de compétences en chimie, biologie et statistiques.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

DUT mesures physiques. BTS techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire. Licence professionnelle en métrologie.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port