diplôme d'ingénieur de l'École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie spécialité bâtiment - Ecole spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie (Cachan)

Modalités

  • Durée : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : Bac + 5
  • Scolarité : temps plein
  • Coûts de scolarité : 24300 euros (en 2019-2020, soit 8100 euros par an pour la formation d'ingénieur sous statut étudiant dans les spécialités "bâtiment", "génie mécanique et électrique", "topographie" et "travaux publics")

Enseignements

  • Langues : allemand (facultatif), anglais (LV1), arabe (facultatif), chinois (facultatif), espagnol (facultatif), italien (facultatif), japonais (facultatif), portugais (facultatif), russe (facultatif)

Admissions

  • En 1re année du cycle ingénieur
    • Modalité : concours Centrale-Supélec pour CPGE2 MP, PC, PSI, TSI
    • Statistiques : En 2018, 508 intégrés, 581 places (offertes en 2019 ; MP (177 dont Paris (160), Troyes (12), Dijon (5)), PC (184 dont Paris (167), Troyes (12), Dijon (5)), PSI (184 dont Paris (167), Troyes (12), Dijon (5)), TSI (36 dont (30), Troyes (4), Dijon (2)))
  • En 1re année du cycle ingénieur
    • Modalité : banque d'épreuves DUT (organisée par l'ENSEA), sur écrit et oral communs
    • Statistiques : En 2018, 28 intégrés, 39 places (offertes en 2019 ; Paris (30), Dijon (5), Troyes (4))
  • En 1re année du cycle ingénieur
    • Modalité : concours sur dossier et entretien pour licence scientifique (mathématiques, physique ou en rapport avec les spécialités de l'école) ou le diplôme de conducteur de travaux de l'ESTP
    • Statistiques : En 2018, 41 intégrés, 53 places (offertes en 2019 ; Paris (41), Dijon (6), Troyes (6))
  • En 2e année du cycle ingénieur
    • Modalité : concours sur dossier et entretien pour M1 et M2 scientifiques(EEA, informatique, mathématiques, mécanique, physique, sciences et techniques en rapport avec les spécialités de l'école) ou diplôme d'ingénieur de moins de 2 ans
    • Statistiques : En 2018, 5 intégrés, 35 places (offertes en 2019 ; Paris (23), Dijon (6), Troyes (6))
  • En 1re année du cycle ingénieur
    • Modalité : pour la spécialité "génie énergétique de la construction durable" en apprentissage : épreuves de sélection communes avec le CFA Ingenieurs 2000
    • Statistiques : En 2018, 40 intégrés, 42 places (offertes en 2019)
Publicité