Accueil > Scolarité et handicap > Les parcours de scolarité > Etudes supérieures et handicap

Les conditions d’accueil dans l'enseignement supérieur

Publication : avril 2014
Aujourd’hui de plus en plus de jeunes handicapés poursuivent leurs études dans l'enseignement supérieur. Mais plus qu’au lycée, l’étudiant devra y faire preuve d’autonomie et anticiper l’organisation de sa vie quotidienne.

Anticiper

La loi du 11 février 2005 puis la récente loi sur la refondation de l’école favorisent l’inclusion des élèves handicapés de l’école primaire à l’enseignement supérieur.

Dans l’enseignement supérieur, c’est à l’étudiant de gérer tout l’aspect matériel de la vie quotidienne : transports, logement, restauration, organisation des soins, recours à l’aide d’une tierce personne. Il lui faut donc faire preuve d’autonomie et anticiper ses besoins. Il est indispensable de prévoir la suite de ses études dès le début de l'année de terminale et, pour cela, de contacter la structure d'accueil des étudiants handicapés pour ceux qui s’orientent vers l'université ou le référent handicap dans les écoles, de participer aux journées portes ouvertes, de faire des demandes pour organiser sa vie quotidienne.

À l’université

Chaque université met en place un projet personnalisé pour l’enseignement supérieur, et dispose d'une structure d'accueil des étudiants handicapés. Les conditions d'accueil et la situation de ces étudiants varient énormément d'une université à l'autre. Certaines universités se limitent à une aide administrative ; d'autres proposent un véritable service d’aide aux étudiants.

En STS (section de techniciens supérieurs)

L’étudiant continuera à bénéficier, dans les mêmes conditions que dans le cycle secondaire, du projet personnalisé de scolarisation jusqu’à l’âge de 20 ans.

En classe préparatoire et grande école

En classe préparatoire également, l’étudiant continuera à bénéficier du projet personnalisé de scolarisation.

En école de commerce, en école d'ingénieurs, en IEP, en école d'art ou dans les établissements relevant du ministère de l'Agriculture, il existe un réseau de "référents handicap".

Ils peuvent informer sur :

  • les modalités particulières d'aménagement des concours d'entrée ;
  • les moyens mis en œuvre par l'école pour faciliter la scolarité des étudiants handicapés ;
  • la mise en relation de l’étudiant avec des personnes handicapées ayant déjà étudié dans l'établissement.

Aménagement des examens

Les modalités sont les mêmes que dans l’enseignement secondaire. Les étudiants font parvenir leur demande au médecin du service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé qui la transmet au médecin désigné, accompagnée de toutes les informations médicales nécessaires.

Service d'accueil des étudiants en situation de handicap à l'université : témoignages

Haut de page

Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

S'informer
sur les filières

Élargir ses horizons
professionnels

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=438013&categorypath=/2/337951/337953/434227/