Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Soins aux sportifs : des professionnels de haut niveau

Publication : 11 janvier 2018
Un sportif, c’est un peu comme une machine bien huilée. Il suffit d’un grain de sable pour l’enrayer. Pour veiller sur lui et s’assurer qu’il soit toujours au top, plusieurs professionnels, avec des niveaux de compétences de plus en plus élevés, travaillent dans l’ombre.

Soins - image composée

Sur le banc de touche ou en cabinet

Les athlètes mettent leur corps à rude épreuve et doivent se maintenir au meilleur de leur forme. Difficile équation que tentent de résoudre les professionnels de santé.

Soins - banc de touche (carrée)

De nombreux professionnels travaillent à la santé et surtout au rétablissement des sportifs. Parmi les spécialistes de la santé des sportifs figurent les médecins et kinés du sport.

Les médecins sont peu nombreux à exercer exclusivement pour des sportifs, au sein d’un club professionnel, d’une fédération sportive ou d’une clinique spécialisée. La plupart des 7000 praticiens formés à la médecine du sport partagent leur temps entre une pratique spécialisée, parfois bénévole, et un exercice libéral ou salarié. Seuls 300 d’entre eux exercent à temps plein.

Il en est de même pour les kinés du sport, qui sont plus de 80 % à exercer en libéral. Ils agissent aussi bien en prévention qu’en cas de blessure. Les clubs importants et les fédérations salarient quelques masseurs-kinésithérapeutes à temps plein ou occasionnellement. Ils se déplacent alors au gré des matchs et des compétitions, souvent le week-end. En cabinet, ils travaillent beaucoup avec les sportifs amateurs. C’est grâce à leur rééducation que ces derniers retrouvent toute leur mobilité. Ils les conseillent sur les bons mouvements ou les échauffements indispensables à faire avant l’effort.

Aider le retour à la compétition

Retrouver le chemin des podiums après une blessure n’est parfois possible qu’au terme d’un entraînement spécifique et très encadré.

Soins - retour à la compétition (carrée)

En cas de blessure sérieuse et d’arrêt de la compétition, les athlètes passent entre les mains des médecins (dont les chirurgiens), puis des kinés pour de la rééducation. Ensuite, nombreux sont ceux qui ont besoin d’une étape de réathlétisation pour être capables de retourner progressivement à la compétition et aux entraînements intensifs.

Ce programme est mis en place par des entraîneurs ou des préparateurs physiques qui peuvent se spécialiser dans ce domaine. Souvent en lien avec l’équipe médicale, les réathlétisateurs exercent en libéral la plupart du temps.

Optimiser la performance

D’autres professionnels de santé évoluent dans le milieu du sport et travaillent davantage sur le long terme.

Soins - optimiser la performance (carrée)

C’est notamment le cas des diététiciens. Qu’ils travaillent au sein d’une fédération sportive ou en libéral, ils doivent faire preuve d’écoute et de psychologie pour que le sportif accepte son régime. Leurs recommandations sont adaptées à chaque sportif et varient si celui-ci prépare une compétition, s’il est boxeur ou gymnaste par exemple. Dans tous les cas, les diététiciens veillent à ce que l’apport énergétique soit adapté. Lire aussi Compétition sportive : une équipe soudée.

Scientifiques de haut niveau, les chercheurs en biologie du sport travaillent en laboratoire de recherche. Ils étudient le fonctionnement du corps humain pendant l’effort avec des sportifs volontaires. Leur travail est spécialisé sur un domaine très précis, par exemple les effets de la nutrition sur la performance, ou l’étude du cerveau pendant l’effort. Leurs études peuvent permettre d’améliorer les performances ou le matériel utilisé par les sportifs. Lire aussi  Ingénierie et fabrication d’articles de sport.

Handisport : la santé par le sport

Autre piste pour allier compétences médicales et passion du sport : le travail auprès de personnes en situation de handicap.

Soins - handisport (carrée)

Véritables éducateurs sportifs, les éducateurs handisport ont toutefois une forte appétence pour le secteur de la santé avec lequel ils travaillent en lien étroit. Depuis l’amateur jusqu’à l’athlète handisport, ils adaptent leur entraînement au niveau et au handicap des pratiquants. Ils doivent souvent jongler avec plusieurs employeurs, mais ils peuvent aussi se faire embaucher au sein des fédérations handisport ou sport adapté, ou dans une structure spécialisée. Ce secteur est en développement mais très dépendant des politiques et financements publics.

Découvrez les métiers ayant trait aux soins aux sportifs

À lire aussi

Sur le même sujet

Sport : quel métier pour vous ?

Pour qui veut travailler dans le sport, la palette des activités est plutôt large. Avec des disparités importantes d’un métier à l’autre, en termes de rémunération, de sécurité de l’emploi et d’évolution de carrière. Cliquez sur un univers professionnel pour découvrir les métiers !

 

Sur Onisep.fr

Haut de page

Vient de paraître