Cliquez
pour afficher
le menu
Sport : STAPS ou pas ?
Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Témoins en direct

Parole de pro : ʺSTAPS et BPJEPS des diplômes complémentairesʺ

publication : 21 décembre 2015
Frédéric Hurlin, entraîneur indépendant en cyclisme et triathlon, a tiré parti des différentes filières d’études sportives. Il apporte ses conseils pour se préparer à l’emploi.

C 9 - Frédéric Hurlin

Tisser son réseau

"Pendant mes études, je faisais de l’encadrement bénévole des 4-7 ans dans un club, grâce au diplôme de la Fédération française de gymnastique. En STAPS, j’ai découvert d’autres sports, notamment le triathlon et le cyclisme dont j’ai fait mon métier. Cette formation donne des compétences techniques précises, mais il faut savoir les mettre en valeur car les clubs ne connaissent souvent que les BP, plus concrets et directement opérationnels. En fait, STAPS et BPJEPS sont des diplômes très complémentaires. Le BP ou les diplômes fédéraux permettent de se spécialiser et de se faire repérer auprès des professionnels, de tisser son réseau, un point essentiel pour trouver du travail."

Bien choisir ses stages

ʺC’est indispensable pour être sûr d’avoir une expérience concrète. Ça permet d’apprendre beaucoup de choses, notamment l’animation de séances. Enfin, les stages alimentent le réseau d’employeurs potentiels.ʺ

Polyvalence bien dosée

ʺIl faut aussi se remettre en question et évoluer. En ce moment, je fais une formation de cyclisme sur piste, organisée par la ligue régionale de cyclisme, qui va me permettre d’élargir et de remettre à jour mes compétences. Il faut continuer à se former quand on fait de l’entraînement car les techniques évoluent. J’ai essayé pas mal de sports mais, à un moment, il faut en choisir un et creuser son sillon pour obtenir une reconnaissance en tant qu’entraîneur.ʺ

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels