Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Antonin Faure, designer graphique

Publication : 19 mai 2016
Créatif, à l’affût des dernières tendances et possédant un bon coup de crayon, le designer graphique est un architecte du visuel. Il travaille souvent en agence de communication, en entreprise ou en tant qu'indépendant. Il a la responsabilité de fournir le meilleur design possible, que ce soit pour un logo, une publicité, un site ou autre. Le design graphique est omniprésent dans notre société : affiches, identités des marques, édition, publicité... Ce métier vous attire ? Êtes-vous fait(e) pour ? Quelles études faut-il envisager ? Antonin Faure, designer graphique, a répondu en direct à toutes vos questions mercredi 29 juin. Voici son portrait.

Antonin Faure, designer graphique chez l'éditeur Gallimard Jeunesse, à Paris

"Je cherche toujours l'image derrière les mots"

"La couverture idéale, c'est celle qui parle à tous, en disant les choses à sa façon !", sourit Antonin, qui se souvient d'une enfance passée à dessiner… Une passion qui l'a conduit chez Gallimard Jeunesse, un éditeur pour lequel il imagine, d'un coup de crayon, l'univers graphique d'un roman ou d'une collection.

Imaginer un univers graphique

Quand il ne coordonne pas le travail des illustrateurs extérieurs, Antonin propose ses idées au directeur artistique et à la responsable éditoriale. Récemment, il a réalisé les couvertures de deux romans aux tons différents pour lesquels il fallait dégager une cohérence graphique. "Je lis et j'entoure un mot, une scène "clé", pour voir quelle image apparaît derrière l'histoire". Ensuite, place au dessin. "C'est mon premier outil. Même après des recherches sur ordinateur, je reviens parfois à un simple croquis ébauché sur un bout de papier !"

Créer dans un cadre

Autre projet : la refonte de la charte graphique de certaines collections. "On repense un logo, on crée une nouvelle maquette, à travers des choix. Un style de typographie ronde n'envoie pas le même message qu'une typo  "carrée" par exemple". Toujours curieux des nouvelles tendances dans son domaine, Antonin n'oublie pas les réalités du marché. "Tout éditeur s'inscrit dans un paysage. Le lecteur a ses repères, ses codes. Il faut rester dans un cadre, tout en se faisant plaisir".

Plaisir et rigueur

Et lorsqu'un nouveau Tome est attendu par des centaines de lecteurs, la pression monte…" En plus d'être créatif, il faut être rigoureux pour garantir un graphisme soigné. Je vérifie les ouvertures de chapitre, la mise en page… chaque détail compte. Il y a une certaine magie autour d'une couverture. C'est très motivant de savoir qu’une composition graphique va être appréciée en librairie".

Vient de paraître

Pour
les professionnels