Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Nathan Naudin, ouvrier boulanger

Publication : 23 mai 2014
Découvrez le parcours de Nathan, passé par les Compagnons du Devoir, actuellement ouvrier boulanger à Paris.

Nathan Naudin, Ouvrier Boulanger

CV express...

Nathan Naudin

Ouvrier Boulanger

--------------------------------------------------------

Parcours scolaire :

  • Juillet 2013 : BP boulanger.
  • Juillet 2010 : CAP boulanger chez les Compagnons du Devoir de STRASBOURG (67).
  • Juin 2008 : Brevet des collèges.

--------------------------------------------------------

Parcours professionnel :

  • Septembre 2014 - août 2015 : CDI à PARIS (75013). Boulangerie pâtisserie L’Essentiel.
  • Septembre 2013 – août 2014 : Contrat de professionnalisation à GRENOBLE (38).
  • Août 2012 – juillet 2013 : Contrat de professionnalisation à BREST(29).
  • Septembre 2011 - juillet 2012 : Contrat de professionnalisation à TOULOUSE(31).
  • Août 2010 - juillet 2011: Contrat de professionnalisation à REIMS (51).
  • Juillet 2008 - juillet 2010 : Apprenti boulanger. Boulangerie pâtisserie à ECORDAL(08).
  • Mars 2008 : Stage de 3ème. Boulangerie pâtisserie à VOUZIERS (08)

--------------------------------------------------------

Mon parcours 

Je m’appelle Nathan Naudin, j’ai 21 ans et je suis boulanger.

J’ai commencé la boulangerie à 15 ans, juste après le collège. J’ai effectué mon CAP chez les Compagnons du devoir, en alternance, à Strasbourg.

A partir de la deuxième année d’apprentissage le formateur m'a proposé de faire le Tour de France, ce que j'ai accepté. Je suis donc parti à Reims pour ma 1ère année où j’ai été embauché en contrat de professionnalisation pour suivre une formation BP. Lors de la première année, un travail nous est demandé pour tester notre motivation et notre envie de continuer ce parcours.

Pour ma 2ème année j’ai choisi Toulouse, toujours en contrat pro pour le BP, mais je n’ai pas pu passer mon examen à la fin de l’année.

Départ ensuite à Brest, toujours embauché en contrat pro où j’ai suivi une formation de gestion en entreprise artisanal et passé mon BP en candidat libre.

L'étape suivante s'est déroulée à Grenoble où j’ai suivi une formation de première année de DEUST pour une licence en agro-alimentaire. J’ai également réalisé mon travail pour devenir Compagnons du Devoir. Celui-ci a été accepté.

Je suis désormais à Paris, pour un an, embauché en CDI dans le 13ème arrondissement.

Pourquoi la boulangerie ? Pourquoi les Compagnons ?

J’ai décidé très jeune de devenir boulanger. J’ai grandi dans une boulangerie. Mon père et mon grand-père ont fait ce métier.

Tout petit, je commençais déjà à faire des croissants, de la brioche, les après-midi avec mon grand-père. Quand j’étais au collège, chaque week-end, je travaillais au fournil ou en vente avec mon père. Il m'est parfois arrivé de commencer à 2 heures du matin avec lui puis d'enchaîner avec l’école le matin. En y repensant, ce n’était pas très sérieux c’est vrai… Lui-même ne voulait pas mais j’étais levé alors… au fourneau !

J’ai découvert les Compagnons du Devoir grâce à mon oncle qui a fait une formation avec eux quand il était jeune. Il m’en a dit beaucoup de bien. N'ayant pu faire son Tour de France, il m’y a poussé. Je me suis donc rendu aux demi-journées d’information.

Découvrir les régions, les villes, les différentes cultures… Voici ce que j'ai apprécié en premier chez les Compagnons. Cela a été un vrai déclencheur pour commencer une formation. Côté travail, ce sont plutôt les différents modes de fabrication, les spécialités que peut proposer chaque région qui m'ont attirés.

Enfin, la vie en communauté avec des jeunes de 15 à 26 ans, les responsabilités que l’on nous donne très tôt et très jeune par rapport à d’autres formations, l’amour que chaque personne éprouve pour son métier, toujours prêt à le transmettre, les valeurs du compagnonnage… Tout cela me fait dire qu'il n'existe aucune autre formation comme celle-ci.

Vient de paraître