Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Tchat avec Romuald Segure, chargé d'affaires chez Dassault Aviation

Publication : 4 juin 2013

Doté d'une bonne fibre commerciale et relationnelle, le chargé d'affaires en aéronautique connaît aussi très bien les différents circuits de l'avion. Ce métier, à la fois technique et commercial, vous attire ? Mais que doit-on faire pour l'exercer ? Quels sont les avantages et inconvénients ? Combien de temps dure la formation ? Romuald Segure, chargé d'affaires chez Dassault Aviation, répondra à toutes vos questions ce mercredi 19 juin (de 15h à 16h). Voici son portrait.

Romuald Segure, chargé d'affaires dans l'aéronautique

CV express...

Romuald Segure, 33 ans

Chargé d'affaires chez Dassault Aviation

--------------------------------------------------------

→ BTS productique mécanique (actuel BTS industrialisation des produits mécaniques)

→ A appris l’aspect commercial sur le terrain

→ Passionné de maquettes d’avions

--------------------------------------------------------

"Ma progression rapide, je la dois à mes connaissances techniques acquises durant mes études."

1 200 pièces à acheter dans un délai de 3 mois : voilà ce qui attend Romuald. Son entreprise lance la production d’un nouvel avion, et c’est à lui de trouver une partie des éléments. Un véritable challenge !

Faire ses gammes

Après un bac génie mécanique et productique, Romuald atterrit un peu par hasard en BTS productique mécanique, un diplôme qui avait une bonne réputation. À la fin de sa formation, énormément de portes s’ouvrent à lui : l’agroalimentaire, l’automobile… Son choix se portera sur l’aéronautique. "Les cadences, les séries, le travail à la chaîne que l’on retrouve dans l’automobile ne m’emballaient pas. Avec l’aéronautique, on est dans des pièces plus nobles, du "sur-mesure"." Le jeune homme débute en tant que technicien méthodes : conception, dessin et réalisation de gammes pour la fabrication de pièces mécaniques et aéronautiques. Il travaille dur, et les responsabilités arrivent vite : "Ma progression rapide, je la dois à mes connaissances techniques acquises durant mes études."

Un expert des produits

Aujourd’hui, chez Dassault Aviation, son poste mêle à ses compétences techniques une part de commercial. "J’approvisionne la chaîne de fabrication en pièces de qualité et à des prix compétitifs, explique Romuald. Je dois trouver les bons fabricants, négocier les quantités, les prix ainsi que les délais pour que la fabrication commence sans retard." Après avoir finalisé les commandes, il suit les différentes étapes de production et peut être sollicité pour des questions précises sur les pièces.

Toujours plus haut

Romuald intervient sur des avions aussi bien civils que militaires. "Faire partie d’une des sociétés qui fabriquent le fameux Rafale, considéré comme l’un des meilleurs avions du monde, c’est flatteur." Sur ces derniers, les exigences sont encore plus élevées : il s'agit de réaliser un avion qui vole à plus de 2 000 km/h, indétectable aux radars... De vraies prouesses techniques !"Avec un bac + 2 dans le technique, je pensais que j’allais finir derrière une machine, à faire chauffer de l’huile toute ma vie, et en fait non ! Avec du travail, Il y a des débouchés, de l’avenir."

Vient de paraître