Accueil > Toute l'actualité nationale > Découvrir les métiers > Actus 2012 > Mars 2012

Les métiers du sport

Publication : 16 mars 2012

Dans la foulée d’un Tony Parker ou d’un Jo-Wilfried Tsonga, vous rêvez d’exploits et de performances ? Le sport, c’est bien évidemment la compétition de haut niveau et ses podiums. Mais on peut aussi travailler dans l’univers du sport sans être… un grand sportif. A condition de s’armer d’une solide formation et de surfer sur les tendances.

Les métiers du sport

À lire aussi

Sur Onisep.fr

  • Notre fiche secteur : sport

Nos articles sur le même sujet :

Plus de 122 disciplines et des métiers variés

D’un côté, quelques stars du ballon rond qui affichent des salaires dignes des patrons du CAC 40. De l’autre, des moniteurs qui entraînent des enfants dans de toutes petites structures et connaissent des fins de mois difficiles. C’est tout le paradoxe de ce secteur, à l’origine associatif et fondé sur le bénévolat. Entre ces deux extrêmes, toute une palette de métiers : entraîneur, conseiller technique, professeur d’EPS (éducation physique et sportive), kiné, vendeur d'articles de sport, journaliste… Sans compter qu’on peut aussi diriger un club, chercher des sponsors, gérer un stade, coordonner des loisirs sportifs dans une municipalité... Une trentaine de métiers sont ainsi passés au crible.

Des places sur le podium

65 % des Français pratiquent une activité sportive au moins 1 fois par semaine. Résultat : le sport fait vivre plus de 300 000 professionnels aujourd’hui en France et les opportunités d’emploi sont là. En première ligne, on trouve les animateurs et les moniteurs, même si les temps partiels sont monnaie courante. Des débouchés aussi pour les vendeurs d’articles de sport et, dans une moindre mesure, les personnels chargés de l’encadrement et de la gestion des structures. Prévoir de fortes disparités en matière de rémunération et de carrières, mais de quoi satisfaire de nombreuses vocations.

Un niveau qui grimpe

En se professionnalisant, le secteur du sport devient de plus en plus sélectif. Il n’est plus possible d’arriver avec sa seule passion et un bon niveau dans une discipline. L’exemple par excellence, c’est le football. Aujourd’hui, dans les grands clubs, on croise des "pros" bardés de diplômes. Pour tous les postulants, il est aujourd’hui impossible de faire carrière sans un diplôme approprié, qu’il s’agisse d’un brevet ou diplôme d’Etat, ou d’un master STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) qui ouvre de nombreuses portes. Côté gestion, management ou santé, prévoir des cursus généralistes, teintés d’une spécialisation.

Les publications de l'Onisep

Les métiers du sport, collection Parcours

Parution : mars 2012

Haut de page

Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=583278&categorypath=/2/338865/453857/630852/576078/