Vient de paraître

Les métiers du Web

publication : 3 mars 2015

Bienvenue dans le monde effervescent du Web ! Au programme : des innovations technologiques constantes, un travail en mode projet et des places à prendre. Reportage, témoignages de pros, itinéraires de formation : cette nouvelle formule de « Parcours » vous propose de découvrir les différents métiers du Web et les cursus qui y mènent.

Les métiers du Web

De la technique, mais pas seulement

Derrière un site d’e-commerce ou une application mobile se cachent des spécialistes de la technique pour écrire le code informatique, exploiter les bases de données et assurer le bon fonctionnement des réseaux. Mais un projet web, c’est tout autant des pros du webmarketing pour optimiser la visibilité d’un site, gérer l’image d’une marque sur le Net et faire grimper les ventes. Sans oublier les créatifs (webdesigner, directeur artistique web…) aux manettes de la conception visuelle et les responsables des contenus (journaliste web, modérateur…) qui alimentent les pages et analysent les informations.

Pour mieux s’y retrouver le Parcours propose un schéma qui positionne ces différents pros dans leur environnement et un reportage qui montre l’interaction entre les différents employés du site Sarenza.com. Au-delà des témoignages des professionnels qui relatent leur parcours et leur quotidien, un dico métiers vous permet d’élargir les possibles en découvrant près d’une trentaine de fiches synthétiques.

Des places à prendre

Le Web est utilisé dans tous les secteurs d’activité et repose sur des technologies qui évoluent sans cesse. Pour cerner les contours de chaque secteur, le Parcours Métiers du web propose un regard sur les entreprises du secteur, les besoins d’emploi, les compétences attendues, les conditions de travail.

Résultat : les embauches et les créations de postes sont au rendez-vous. Avec le boom d’Internet mobile et de l’e-commerce, les informaticiens et les webmarketeurs sont en première ligne de ces recrutements. Autre bonne nouvelle : le Net fait la part belle aux jeunes diplômés, particulièrement en phase avec la culture numérique recherchée par les entreprises. D’autant plus lorsqu’ils possèdent une double compétence.

De bac +2/3 à bac +5

Certains métiers, comme ceux de développeur ou de webdesigner, sont accessibles avec un diplôme à bac + 2/3 (DUT, BTS, licence pro, cursus en 3 ans des écoles d’Internet…). Mais la plupart exigent un niveau bac + 5 : écoles d’ingénieurs ou de commerce, écoles d’art, de journalisme ou d’Internet, master universitaire. Dans ce titre, les itinéraires de formation sont vus au travers de grands choix de jeunes témoins en fin d’études.

L’occasion de comprendre qu’ obtenir un diplôme estampillé Web constitue aujourd’hui un sérieux sésame, on peut aussi profiler son CV via les stages et projets menés pendant son cursus. Pour démontrer sa culture du Net et prouver sa motivation, les projets personnels sont également essentiels (création de blog, animation de communautés virtuelles…).

Comment se procurer cette publication de l’Onisep ?

Les métiers du Web, 12 €, en vente dans notre librairie en ligne

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels