• Imprimer

Le Service militaire adapté (SMA) en outre-mer

Une convention signée avec les Carif-Oref et l'Onisep

Publication : 29 octobre 2012

Le Service militaire adapté (SMA) est dédié à la formation professionnelle des jeunes ultramarins âgés de 18 à 26 ans, en "décrochage" du monde de la formation et de l'emploi. Le Commandement du SMA vient de signer une convention de partenariat avec l'Association des Carif-Oref et l'Onisep.

SMA - Convention Onisep - Carif - Octobre 2012

Signature d'une convention de partenariat entre le Commandement du SMA, l'Association des Carif-Oref et l'Onisep.

À lire aussi

Sur le web

 

Créé il y a plus de 50 ans, le Service militaire adapté (SMA) accueille aujourd'hui près de 4 800 jeunes. Ce chiffre devrait atteindre 6 000 jeunes par an à l'horizon 2016. Pour accompagner ce développement, le SMA s'entoure des compétences des Carif-Oref et de l'Onisep en matière de collecte et de diffusion de l'offre de formation.

Une convention avec les Carif-Oref et l'Onisep

Le Commandement du Service militaire adapté, l'Association des Carif-Oref et l'Onisep ont signé une convention de partenariat. Cette convention prévoit une collaboration renforcée entre les trois partenaires. Celle-ci s'articule autour de l'alimentation et l'accès des bases de données Offre Info et Certif Info, ainsi qu'à la diffusion d'informations relatives à l'offre de formation et à l'évolution des métiers. L’objectif est également de mieux faire connaître le SMA qui est, à sa manière, une école de la seconde chance, avec son efficace pédagogie de la réussite, pour des adolescents ou de jeunes adultes, souvent en difficulté.

La signature de cette convention par Vincent Merle président de l’Inter Carif-Oref, le Général Philippe Loiacono, commandant le Service Militaire adapté et Pascal Charvet, Inspecteur général, Directeur de l’Onisep, s'est effectuée le 26 octobre 2012 en présence du Préfet, Vincent Bouvier, Délégué général à l’outre-mer.

Le SMA, pour qui ?

Le SMA s'adresse aux filles comme aux garçons âgés de 18 à 26 ans qui ont connu des parcours scolaires ou d'insertion professionnelle difficiles, souvent conclus par un échec. Ils sont soit non-diplômés (la grande majorité), soit faiblement diplômés, soit diplômés et ont besoin d'acquérir une première expérience professionnelle (volontaires-techniciens).

Ces jeunes résident dans l'un des territoires suivants : Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte, Nouvelle Calédonie, Polynésie française. Ils ont un statut militaire : le statut de volontaire des armées.

Quelle formation ?

Les jeunes volontaires intègrent un système d'internat qui permet d'assurer un tutorat 24 heures sur 24. Outre la formation militaire d'une durée d'un mois, la formation professionnelle est adaptée aux différentes situations :

  • formation de 10 à 12 mois pour les non-diplômés ; l'objectif est ici plus la poursuite d'une formation qu'un accès direct à l'emploi ;
  • formation de 6 mois pour les faiblement diplômés.

Au terme de la formation, est décerné le CAPI (certificat d'aptitude personnelle à l'insertion). Celui-ci valide la réussite dans quatre domaines :

  • professionnel (attestation de formation professionnelle)
  • prévention-secours (attestation PSC1, prévention et secours civiques niveau 1),
  • scolaire avec la délivrance du CFG, certificat de formation générale
  • comportementale (attestation de formation citoyenne)

Les "volontaires techniciens", accueillis au titre d'une première expérience professionnelle, servent dans des fonctions d'aide-moniteur.

Quels métiers ?

Au terme du SMA, plus de 70 % des stagiaires formés s'insèrent. Neuf pôles de formation sont concernés, totalisant près de 50 métiers :

  • bâtiment
  • travaux publics
  • transport routier
  • tourisme
  • tertiaire
  • restauration
  • sécurité
  • mécanique, maintenance, industrie
  • métiers terre et mer (agents d'entretien, production agricole, maraîcher, aquaculteur, matelot...).

Le SMA suit chaque jeune durant les six mois qui suivent son retour à la vie civile.

Haut de page

Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=623587&categorypath=/2/338865/453856/630850/614512/