Imprimer
Accueil > Toute l'actualité nationale > Etudes après le bac

Financer ses études en école d’ingénieurs

Publication : 7 novembre 2013

Décrocher un diplôme d’ingénieurs représente un investissement financier. Mais comparées à d’autres formations, les écoles d’ingénieurs sont pour la plupart très accessibles, et différentes aides permettent d’alléger encore la note. Récapitulatif des dépenses à prévoir et des pistes de financement à explorer en cas de difficultés à boucler son budget.

Financer ses études en école d’ingénieurs (2)

 © iStockphoto

 

 

 

 

COUTS A PRÉVOIR

 

 

AIDES MOBILISABLES SELON VOTRE SITUATION*

 

 

CONCOURS

 

Frais d’inscription aux concours d’entrée : de quelques dizaines d'euros à plusieurs centaines d'euros pour un concours.

A multiplier par le nombre de concours que vous présentez.

Gratuité pour les boursiers (hors frais spécifiques) dans la grande majorité des concours.

Gratuité du concours pour tous dans la plupart des écoles recrutant des fonctionnaires

Frais de déplacements et d’hébergement sur le lieu du concours

Possibilité parfois d’être logé chez les étudiants de l’école

 

SCOLARITÉ

 

Frais d'inscription et de scolarité à l'école : de 600 euros par an dans les écoles publiques (70 % des écoles) à 8000 euros par an dans certaines écoles privées.

Un chiffre à multiplier par le nombre d'années effectuées dans l'école.

 

Dans les écoles d’ingénieurs reconnues par l’État, les élèves peuvent prétendre aux aides du Crous* :

Pour les boursiers :

Bourse sur critères sociaux de l’enseignement supérieur : de 0 euro (exonération des droits d'inscription et de la sécurité sociale) à l'échelon 0 à 5500 euros par an à l’échelon 7 en 2013-2014.

Le montant varie en fonction des revenus du foyer fiscal, du nombre d’enfants à charge et du lieu d’études.

Pour les non boursiers :

Prêt d’honneur, sans intérêts et remboursable jusqu’à 10 ans après l’obtention du diplôme : montant variable

Pour tous :

Bourse au mérite : 1800 € par an pour les boursiers et étudiants non boursiers sur critères sociaux, mais dont le revenu de référence n'est pas soumis à l'impôt sur le revenu.

En dehors du Crous, il existe d’autres aides mobilisables auprès de différents acteurs :

La plupart des écoles ont leur propre dispositif d’aide : réduction des frais de scolarité pour les boursiers, bourse sur critères sociaux, bourse au mérite, etc. Des dispositifs souvent suspendus en cas de redoublement.

Prêt étudiant auprès des banques : la plupart des écoles d’ingénieurs nouent des partenariats avec des banques qui permettent de bénéficier de taux préférentiels et d’un remboursement différé à la fin des études.

Apprentissage : l'entreprise prend en charge les frais de scolarité de l'apprenti et lui verse en outre un salaire mensuel.

Dans une dizaine d’écoles d’ingénieurs formant des fonctionnaires, les élèves sont payés pendant leurs études.

Séjours à l'étranger : les partenariats avec les établissements permettent de ne pas payer les droits d'inscription dans l'établissement d'accueil.

Restent à votre charge le logement sur place et les frais de voyage : montant très variable selon la destination.

Bourse Erasmus, financée par la commission Europe.

Aide à la mobilité internationale du Crous : 400 euros par mois, réservée aux boursiers et étudiants non boursiers sur critères sociaux, mais dont le revenu fiscal de référence n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu.

Aide des mairies et conseils généraux ou régionaux : variables selon les collectivités, se renseigner directement auprès d'elles.

Aide à la mobilité délivrée par les écoles elles-mêmes : variable.

 

FRAIS DE VIE

 

Budget nourriture, logement si vous quittez le domicile familial, transports, loisirs :

400 € par mois selon l’Observatoire national de la vie étudiante, avec de grands écarts selon la ville de résidence et les aides obtenues.

Apprentissage : l'entreprise verse à l'apprenti un salaire mensuel de 41 à 78 % du SMIC.

APL : montant variable, versées par la CAF.

Rémunérations possibles : stages, missions pour la junior entreprise de l’école, petits travaux sur le campus (inventaire, rangement de la bibliothèque, mise sous pli…).

* Toutes les aides ne sont pas cumulables. Il faut se renseigner précisément sur celles qui sont compatibles. 

Les publications de l'Onisep

Les écoles d'ingénieurs, collection Dossiers

Parution : Novembre 2013

 

Classes prépa, collection Dossiers

Parution : octobre 2013

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=621879&categorypath=/2/338865/453856/