Ma voie pro Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Les formations en alternance dans le supérieur

Garante d'une meilleure insertion professionnelle, l'alternance est possible pour préparer un BTS, un DUT, une licence pro, un master pro. Elle est également proposée dans les écoles de commerce et d'ingénieurs. Aujourd'hui, près d'1 apprenti sur 3 suit une formation dans l'enseignement supérieur.

Les formations en alternance dans l'enseignement supérieur

Niveau bac+2 bac+ 3 : BTS, DUT et licence pro

Le BTS (brevet de technicien supérieur) est le diplôme favori des apprentis dans le supérieur. Il concentre, à lui tout seul, plus de la moitié des apprentis qui font des études post-bac. Ce diplôme répond très concrètement aux besoins des entreprises.

Accessible après un bac général, technologique ou professionnel, il permet d'acquérir des compétences dans un domaine précis : transport, électronique, design... Il est proposé dans plus de 130 spécialités.

Ceux qui poursuivent leurs études se dirigent principalement vers une licence pro ou une formation complémentaire en 1 an.

Le DUT (diplôme universitaire de technologie), accessible après un bac général ou technologique, se prépare en deux ans dans institut universitaire de technologie (IUT). Le programme des cours étant inchangé pour les apprentis, la formule suppose un investissement important de leur part.

Le DUT prépare à l'entrée dans la vie active et la poursuite d'études, notamment en licence pro mais aussi jusqu'à bac+5.

La licence professionnelle se prépare en un an après un bac+2 (BTS, DUT). Elle vise une insertion directe dans la vie active. Elle permet aux étudiants de se spécialiser ou d'acquérir une double compétence.

Plus de la moitié des licences pro peuvent se préparer en alternance. Les licences professionnelles sont, avec les BTS, les formations les plus propices à l’apprentissage : 22% des inscrits le sont sous statut d’apprenti.

Niveau bac +5 : les masters pro, les écoles de commerce et d'ingénieur

Le master se prépare en deux ans, le plus souvent après une licence. L’alternance y est essentiellement proposée en seconde année (M2), la première année (M1) étant réservée à l'acquisition d'un socle commun de connaissances avant de pouvoir se spécialiser.

Les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce ont aussi largement adopté la formule. Toutefois, ces dernières ne proposent que rarement l’alternance de la première à la dernière année : elle n’est souvent possible qu’en milieu voire en fin de cursus.

 

L'alternance dans le supérieur

Imprimer

Haut de page

Près de chez vous

Les dernières infos