Ma voie pro Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Changer d'orientation

Se réorienter en contrat d'apprentissage est possible. Néanmoins, en signant votre contrat, vous vous êtes engagé auprès de votre employeur : tout changement doit être mûrement réfléchi et surtout être effectué au bon moment.

Changer d'orientation

Changer de formation en cours de contrat

Il est possible de modifier un contrat d'apprentissage conclu en vue d'obtenir initialement un bac pro afin de se réorienter vers un CAP ou un CAP agricole. Cette "réorientation" peut se faire seulement au terme de la première année de contrat. Un avenant est alors ajouté au contrat d'apprentissage précisant le diplôme préparé et la durée du contrat correspondante. Il devra être signé et enregistré dans les mêmes conditions que le contrat d'apprentissage initial par l'entreprise.

Vous pouvez aussi changer de spécialité au sein du même diplôme, mais il faudra aussi l'accord de l'employeur ainsi que du CFA (centre de formation d'apprentis). Assurez-vous bien aussi des places disponibles.

Réintégrer le système scolaire "classique"

Rien ne vous interdit de réintégrer le système scolaire "classique" après un apprentissage. Il existe en effet des passerelles entre les formations en apprentissage et les formations sous statut scolaire.

Rompre son contrat d'apprentissage ?

Attention, si vous décidez de rompre votre contrat d'apprentissage afin de vous inscrire dans une autre voie de formation, votre décision doit être mûrement réfléchie. Vous allez perdre une année. Par ailleurs, il faut vous assurer de la solidité de votre nouveau projet ainsi que des places disponibles. Il est vivement conseiller de discuter de son projet de changement d'orientation avec des professionnels comme votre responsable en CFA et/ou un psychologue de l’Éducation nationale dans un CIO (centre d'information et d'orientation).

Si votre apprentissage, pour une raison ou une autre, ne se passe pas bien (difficultés dans l'entreprise, difficultés à suivre les cours), il existe des solutions. Vous pouvez peut être changer d'entreprise en accord avec votre CFA, vous pouvez bénéficier d'un dispositif de soutien pour les cours. Il faut privilégier la voie du dialogue pour rebondir et construire un nouveau projet.

Regardez le témoignage de Laure, ci-dessous, qui après deux ruptures de contrat, a su rebondir, grâce au dialogue permanent établi avec ses professeurs.

 
Imprimer

Haut de page

infos région

Les dernières infos