Ma voie pro Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse, ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Droits et devoirs en apprentissage

En apprentissage, vous êtes salarié de l'entreprise, ou plus exactement un salarié en formation. Ce qui vous confère des droits spécifiques mais aussi des devoirs au même titre que les autres salariés.

La voie professionnelle

Un salarié en formation...

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail particulier. Le temps de travail est aménagé pour pouvoir suivre les cours dans le CFA. Et le travail qui vous est confié en entreprise doit être en relation directe avec la formation professionnelle indiquée dans votre contrat.

Toutefois, vous êtes un salarié comme les autres et à ce titre, vous devez effectuer le travail qui vous est donné et respecter les mêmes consignes et règles que les autres salariés, comme le règlement intérieur par exemple. Vous êtes soumis au Code du Travail et tout manquement à vos devoirs peut être sanctionné !

...accompagné par un maître d'apprentissage

Vous êtes dirigé par un maître d'apprentissage qui vous confie des tâches en relation directe avec votre formation. Il doit vous aider à acquérir les compétences du métier auquel vous vous destinez. Cela peut-être le chef d'entreprise ou un des salariés. Il doit lui-même posséder un diplôme équivalent à celui que vous préparez ou bien justifier d'une expérience significative pour vous former.

L'enseignement reçu en CFA doit être mis en pratique en entreprise et inversement l'expérience acquise en entreprise vous fait avancer dans vos cours. Aussi, il doit y avoir une coordination entre l'entreprise et le CFA afin de vous permettre de progresser dans l'acquisition des savoir-faire professionnels et d'obtenir votre diplôme.

  

Des droits spécifiques

L'entreprise doit vous permettre de respecter votre emploi du temps au CFA et ce temps est compris dans votre horaire de travail.

Vous bénéficiez de 5 jours de congés supplémentaires aux 30 jours de congés payés légaux pour réviser vos examens. Ces 5 jours doivent être pris dans le mois qui précède les épreuves, avec le maintien de salaire.

L'entreprise doit aussi veiller à votre inscription et à votre participation aux épreuves conduisant au diplôme ou au titre prévu par le contrat.

Enfin, si vous avez moins de 18 ans, des règles spécifiques liées à votre âge s'appliquent, notamment en ce qui concerne la durée légale du temps de travail ainsi qu'en ce qui concerne la possibilité ou non d'effectuer certaines tâches.

Imprimer

Haut de page

Près de chez vous

Les dernières infos