Ma voie pro Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Trouver un contrat d'apprentissage

Préparer un CAP ou bac pro en apprentissage, c’est étudier tout en travaillant. Le diplôme obtenu à la fin a la même valeur, avec en plus une expérience professionnelle à valoriser sur son CV.

Trouver un contrat d'apprentissage

Le principe de l'apprentissage

Préparer un CAP ou un bac pro en apprentissage, c’est étudier tout en travaillant avec un contrat d'apprentissage, autrement dit, alterner des périodes de cours et des périodes en entreprise. Très souvent, le rythme est de 1 semaine en cours et de 2 semaines chez l’employeur. Le diplôme obtenu à la fin est le même. 

L'apprentissage s'adresse aux jeunes âgés de 16 ans à 25 ans. Ils cherchent eux-mêmes une entreprise susceptible de les accueillir en contrat d'apprentissage. Puis, c’est l’entreprise qui les inscrit en centre de formation des apprentis (CFA).

Le contrat d'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail rémunéré entre 25 et 75 % du Smic (salaire minimum) selon l’âge du jeune et l'année du contrat. Il est signé par l’apprenti, l’employeur et le CFA (centre de formation des apprentis). Le jeune a le statut de salarié de l'entreprise mais l'objectif du contrat est bel et bien de préparer et d'obtenir le diplôme.

  • La plupart des CAP peuvent être effectués avec un contrat d’apprentissage, sous réserve d’avoir 16 ans (15 ans dans certains cas). Le CAP est en effet le diplôme historique de l'apprentissage, il a été créé en 1911 !
  • De nombreux bac pro peuvent être effectués en apprentissage mais cela dépend des spécialités : certaines sont très ouvertes à cette modalité (logistique, boucher charcutier, traiteur), d'autres moins (métiers du pressing, accueil-relations clients et usagers). 
  • Certains secteurs d'activité recrutent plus des apprentis préparant un CAP, par exemple dans les transports, alors que d’autres recherchent plutôt des bacheliers pro, par exemple en mécanique automobile.

Renseignez-vous avant de choisir votre formation en apprentissage et de vous mettre à la recherche d'une entreprise. Déplacez-vous sur les salons, forums et autres journées portes ouvertes près de chez vous afin d'y rencontrer des professionnels. Cette étape est très importante : elle est garante pour vous d'une orientation choisie et donc d'une réelle motivation tout le long de votre contrat.

Les étapes pour trouver son contrat

1. Recherchez une entreprise

Entamez vos recherches dès le printemps. En moyenne, 2 à 3 mois sont nécessaires. Pour y arriver, il faut :

  • démarcher les entreprises : envoyer des candidatures spontanées
  • répondre à des petites annonces
  • utiliser ses relations (parents, amis...)

N'oubliez pas de faire un fichier de suivi, sous forme d'un tableau récapitulatif : nom de l'entreprise, date d'envoi du CV, date de la relance...

Vous pouvez aussi vous adresser aux points d’information et d’aide à la recherche d’employeurs mis en place par les agences locales pour l’emploi, les CCI (chambres de commerce et d’industrie), les chambres de métiers et de l’artisanat ou d’agriculture…

> Plus de pistes pour trouver une entreprise

2. Recherchez un CFA (centre de formation d’apprentis)

Une fois l’employeur trouvé, c’est théoriquement ce dernier qui doit vous inscrire en CFA. Dans les faits, c’est vous qui le ferez en sachant que :

  • même si vous avez pu vous pré-inscrire en CFA, votre inscription définitive ne vaudra qu’à partir du moment où votre employeur vous aura inscrit officiellement. Pensez à vérifier ce point avec lui ;
  • le CFA vous demandera certaines pièces pour constituer votre dossier (diplôme, relevé de notes, fiche d’état civil…). Veillez à ce que votre dossier soit complet.

3. Vérifiez les termes de votre contrat

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail rémunéré à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) signé entre l’apprenti et l’employeur. Si possible, signez votre contrat avant d’entamer votre scolarité en CFA. Seul un contrat sous forme d’imprimé à 3 volets fait foi en cas de problème. Vous pouvez imprimer le formulaire directement sur le site service-public.fr

4. Vérifiez l’enregistrement officiel de votre contrat

Pour être effectif, votre contrat doit être enregistré comme tel. C’est à votre futur employeur de s’acquitter de cette formalité. Pour cela, il doit faire enregistrer votre contrat au plus tard 1 mois après votre date d’embauche en l’envoyant à l’organisme compétent dont il dépend (chambre de métiers et de l’artisanat, de commerce et d’industrie, d’agriculture…).

Une fois enregistré, votre contrat est envoyé à l'unité territoriale de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Cette dernière vérifie le contrat, et le valide ou non. Dans tous les cas, elle vous avertira directement de sa décision. Enfin, vous et votre employeur recevrez chacun le volet de l’imprimé qui vous revient.

 

Faire une mobilité à l'étranger

Erasmus + est le programme de l'Union européenne pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Il propose des opportunités de mobilité pour les jeunes en voie professionnelle. Les périodes en entreprise à l'étranger sont d’une durée variable (de 15 jours à 12 mois).

Cette période à l'étranger est reconnue comme faisant partie du cursus de formation. Elle est généralement organisée par le CFA qui s’occupe de trouver une entreprise d’accueil, un logement, et gère l’aspect financier du projet.

Retrouvez plus d'infos sur le portail européen pour la mobilité des jeunes en voie professionnelle Ma voie pro Europe

Imprimer

Haut de page

infos région

Les dernières infos