Ma voie pro Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse, ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Fiche métier

diététicien / diététicienne

Le diététicien est un professionnel du secteur paramédical. Champion de l'alimentation équilibrée, il sait concocter des régimes adaptés à l'âge, au mode de vie, aux goûts et à l'état de santé des personnes qui viennent le consulter.

  • Niveau d'accès : bac + 2
  • Salaire débutant : 1521 €
  • Statut(s) : Statut fonctionnaire, Libéral, Statut salarié
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Bien-être,
    Fonction publique,
    Industrie alimentaire,
    Santé,
    Sport

  • Centre(s) d'intérêt :

    Aider, soigner et être utile avec les autres,
    Communiquer, être en contact avec les autres

Le métier

Nature du travail

Apprendre l'hygiène alimentaire

Spécialiste de la nutrition, le diététicien joue un rôle important dans l'apprentissage et le respect de l'hygiène alimentaire. Son rôle : inciter à la consommation de plats équilibrés (sans graisses et sucres superflus, par exemple), tout en préservant le plaisir de manger.

Élaborer des menus sur mesure

En fonction du mode de vie et des attentes d'une personne, et, éventuellement, d'une prescription médicale, le diététicien calcule, dose et organise des régimes classiques (pour maigrir ou grossir) ou particuliers (allergie à certains aliments). Sa mission : mettre au point des menus variés prenant en compte les besoins vitaux en vitamines, minéraux, protéines, glucides, lipides...

Respecter les réglementations

Dans l'industrie et la restauration collective, le diététicien peut surveiller les préparations culinaires. Présent tout au long la chaîne alimentaire, il est chargé d'appliquer la législation en matière d'alimentation. En particulier, pour prévenir les erreurs et les risques d'intoxication. Son rôle peut s'étendre à l'information, à l'éducation et à la formation du personnel soignant ou hôtelier.

Compétences requises

De la patience et du tact

Pas facile de faire accepter à quelqu'un d'adopter un régime en rupture avec ses habitudes alimentaires... L'art du diététicien consiste alors à mettre en confiance la personne, à faire preuve de patience et de psychologie pour l'encourager à parler de ses troubles alimentaires. Le succès de l'accompagnement thérapeutique du diététicien dépend en grande partie de sa capacité d'écoute, de sa pédagogie, de son sens du tact et de la diplomatie.

Un biologiste économe

Les compétences techniques et scientifiques de ce métier s'appuient sur la biologie et l'économie. Le diététicien passe beaucoup de temps à faire des calculs. Mais il ne s'agit pas seulement de doser des quantités d'aliments appropriées à un régime. La plupart du temps, il doit élaborer des menus variés et équilibrés avec un budget précis, pas toujours facile à gérer.

Un homme de communication

Le diététicien est, enfin, un gestionnaire capable d'organiser, voire d'animer des structures qui dépendent de collectivités publiques et privées, comme, par exemple, les municipalités, les centres sportifs...

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Plutôt salariés

44 % des diététiciens sont salariés en établissement de santé et de soin public. 34 % sont installés en cabinet libéral. Les autres travaillent dans des établissements de soin privés, dans la restauration collective ou dans l'industrie agroalimentaire. Dans ce dernier cas, ces professionnels exercent leurs compétences en production, recherche et développement, communication ou marketing commercial. Au sein de ces entreprises, ils participent à l'élaboration de produits diététiques ou de nouvelles préparations culinaires. Certains peuvent aussi devenir responsables du service consommateurs.

En libéral aussi

En cabinet libéral, le diététicien reçoit des patients envoyés par leur médecin traitant ou venant spontanément. Il établit des stratégies de soins nutritionnels pour des personnes dont la maladie nécessite des pratiques alimentaires spécifiques : diabète, maladies cardio-vasculaires, hépatiques, métaboliques, rénales... Il soigne également les troubles du comportement alimentaire (obésité, anorexie...) et élabore des programmes d'alimentation pour des publics plus spécifiques tels que les sportifs.

Exemples de formations

Après BAC

bac + 2

En savoir plus

Témoignages

Claire, diététicienne libérale

Un cheminement psychologique

"Je m'occupe surtout de personnes qui veulent arrêter de fumer sans grossir. On fait d'abord le point sur le plan médical et au niveau alimentaire. On calcule ensuite les apports et les dépenses énergétiques. On parle de ce qu'il va falloir faire pour ne pas prendre de poids. Plus qu'un régime particulier, c'est une rééducation nutritionnelle que je propose. Je revois ensuite le patient, en moyenne pendant 3 mois. Ce que je préfère, c'est le cheminement psychologique effectué avec lui."

(27/10/2011)

Ressources utiles

www.afdn.org

Association française des diététiciens nutritionnistes

Publications

Publications Onisep

Les métiers du goût et des saveurs
collection Parcours, Onisep
parution 2018

Les métiers du paramédical
collection Parcours, Onisep
parution 2017

Près de chez vous