Étudier en Suède

Suède : admission et inscription

Publication : 16 mai 2019

Même si la Suède fonctionne avec Erasmus + et qu’il existe un système d’équivalence de diplômes, il est préférable de contacter l’université de votre choix car les modalités d’inscription varient de l’une à l’autre. A noter que l’entrée y est très sélective.

Inscription en 1re année d'études

L’accès à l’université en Suède est très sélectif, surtout en médecine et en pharmacie.

Pour les étudiants étrangers, chaque université a son propre mode de sélection. Les notes du bac sont prises en compte, mais il est également possible que le candidat soit convoqué pour un entretien ou pour passer des tests d'admission spécifiques.

Un peu moins des deux tiers des candidats sont retenus.

Lors de la candidature sur le Service central d'admission (site en anglais), vous devrez vous acquitter de la somme de 900 KRS (SEK), par carte bancaire.

Il existe deux vagues d'admissions, la première concernant les jeunes déjà en possession de leur diplôme de fin d'enseignement secondaire, la seconde pour les élèves en dernière année de lycée.

Pour la 1re vague, la date limite de candidature pour le semestre d'automne est mi-janvier, avec une date limite de fin janvier pour envoyer les documents écrits nécessaires.

Vous recevrez vos résultats d'admission en avril pour un début des cours fin août.

Pour la 2de, la date limite est le 15 avril, pour une transmission des documents avant mi-juin, et une réponse mi-juillet.

Vous ne devrez constituer qu'un dossier pour toutes les universités demandées, le Service central d'admission se chargeant de scanner de le transmettre à toutes.

Il n'est pas nécessaire d'obtenir une équivalence officielle du baccalauréat pour intégrer l'enseignement supérieur suédois. Il n'est pas nécessaire non plus de faire traduire votre diplôme français.

De la même façon, si vous souhaitez intégrer l'université à un niveau supérieur, c'est l'université qui prendra la décision de votre intégration au regard des documents que vous lui aurez envoyés.

Pour obtenir la liste des établissements, vous pouvez consulter le site de l’Agence nationale pour l’enseignement supérieur ou encore le portail dédié aux étudiants étrangers en Suède, mais aussi le site d’inscription lui-même.

Admission en cours d’études

La mise en place de la réforme universitaire a favorisé la reconnaissance des crédits européens obtenus dans des formations en Europe, et facilite une intégration en cours de formation qui reste toutefois soumise à l’acceptation de l’université.

Frais de scolarité

Les ressortissants de l'Union Européenne, tout comme les suédois, ne paient pas de droits de scolarité. Les syndicats d'étudiants aident à l’intégration sociale et à trouver un logement pour la modique somme de 20 euros. Ils proposent un grand nombre d'activités culturelles ou sportives.

Vérification du niveau de langue

Il existe en Suède de nombreux cursus en anglais.

Une centaine en 1er cycle et plus de 900 au niveau des masters, le choix est étendu.

Un test de suédois (TISUS) ou un test d’anglais seront à présenter selon la langue d’enseignement.