Sommaire du dossier

Les prépas scientifiques

La prépa PTSI : physique, technologie et sciences de l'ingénieur

Publication : 26 octobre 2020
La prépa PTSI (physique, technologie et sciences de l'ingénieur) constitue une formation de haut niveau en sciences industrielles. Les notions étudiées y sont rattachées le plus possible à des problèmes concrets. Elle donne accès à deux prépas en 2e année : PT ou PSI.

Quels bacheliers en prépa PTSI ?

La prépa PTSI est destinée aux bacheliers généraux. Elle s'adresse à des étudiants intéressés par les systèmes réels (liés à l'énergie, aux transports, à l'information) et curieux de comprendre le fonctionnement des mécanismes qui les environnent. C'est la prépa qui accorde le plus grand volume horaire aux sciences de l'ingénieur.

Pour réussir pleinement dans la formation, il est conseillé aux lycéens de suivre au moins l’un des enseignements de spécialité suivants en terminale : physique-chimie ou sciences de l’ingénieur, complété de l’enseignement de spécialité mathématiques ou, éventuellement, de l’option mathématiques complémentaires.

À noter : les lycéens faisant d’autres choix de parcours peuvent également réussir dans la formation, s’ils ont la motivation et le niveau nécessaires, au regard des attendus de la formation mentionnés sur Parcoursup.

Organisation des études

La prépa PTSI, proposée dans 70 lycées, se déroule en 1 an.

Elle donne accès, en 2e année, aux prépas PT/PT* (physique et technologie) ou PSI/PSI* (physique et sciences de l'ingénieur).

Les élèves qui souhaitent poursuivre en PSI/PSI* doivent choisir le module mathématiques (1 heure supplémentaire par semaine) à l'issue du 1er semestre commun.

À noter : les prépas étoilées (*) dispensent une préparation plus intense visant plus spécifiquement les écoles les plus prestigieuses.

Au programme de la prépa PTSI

La prépa PTSI associe à parts égales mathématiques, sciences physiques et sciences industrielles de l'ingénieur. L'objectif est de préparer l'étudiant à l'analyse et à la conception des systèmes complexes industriels.

Les mathématiques s'organisent autour de plusieurs axes : l’algèbre linéaire (espaces vectoriels, application linéaires, matrices), l’analyse (suites, fonctions, intégrales, équations différentielles) et la géométrie. Les probabilités finies sont introduites.

En physique, le programme traite d’optique géométrique et interférentielle, des ondes, d’électricité, de mécanique, de thermodynamique, des phénomènes d’induction.

La chimie porte sur les solutions aqueuses, la cinétique des réactions chimiques et la chimie structurale. Sont abordées la transformation de la matière et les transformations chimiques en solution aqueuse.

Les sciences industrielles de l'ingénieur s'articulent avec les sciences physiques et les mathématiques. L'enseignement vise à analyser, concevoir et mettre en œuvre des réalisations répondant à un cahier des charges. Il s'appuie sur la mécanique et l'automatique.

Informatique, TIPE (travaux d'initiative personnelle encadrés), français-philosophie, langue(s) vivante(s) et EPS complètent le programme.

Voir les horaires hebdomadaires 

Cliquez sur le tableau pour zoomer

 

Quels concours après PT ?

Les élèves de PT/PT* ont accès à la banque d'épreuves filière PT, qui mène à plus d'une centaine d'écoles d’ingénieurs et aux ENS Paris-Saclay et Rennes. C'est notamment la voie royale pour rejoindre Arts et Métiers ParisTech.

Ils peuvent aussi présenter le concours Epita-Ipsa-Esme.

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels