Les études à l'étranger

Faire reconnaître son diplôme préparé à l'étranger

Publication : 1er mars 2022

Séjour d’études, cursus internationaux, stages... les opportunités de se former à l’étranger sont multiples. Avant de partir, assurez-vous de vous lancer dans un projet menant à la reconnaissance de vos périodes d'études ou professionnelles. Selon le cadre choisi, différents cas de figure peuvent s'appliquer.
Séjour d'études ou stage à l'étranger, de plus en plus de jeunes se forment hors de la France.

Quelle reconnaissance pour les diplômes du supérieur ?

La reconnaissance des diplômes français par une université européenne permet à un élève ou à un étudiant d'entreprendre ou de poursuivre des études dans un pays de l'UE (Union européenne) dans le cadre d'une mobilité individuelle ou organisée (programmes Erasmus +, programmes d'échanges bilatéraux, etc.). Dans le cas d'une mobilité organisée, la reconnaissance du séjour est prévue par des accords d’échange ou par l’application du système de crédits cumulables ECTS. L'adoption du système LMD (licence, master, doctorat) facilite les équivalences.

Quelle reconnaissance dans le cadre d'un cursus en autonomie ?

Dans le cadre d’une période d’études en dehors d’un partenariat entre établissements, la reconnaissance par l’université en France n'est parfois pas automatique à votre retour. Dans ce cas, les établissements d’enseignement supérieur examinent les connaissances acquises. Avant de partir, il est recommandé de s’adresser aux établissements directement pour savoir dans quelles conditions sera reconnu votre cursus d’études en dehors des échanges en partenariat.

Comment faire reconnaître un diplôme étranger en France ?

Le centre ENIC-NARIC France établit des attestations de diplômes, des périodes d’études ou de formation obtenue à l'étranger. Il informe sur les procédures à suivre pour exercer une profession réglementée. Leur équipe renseigne sur la reconnaissance des diplômes français à l’étranger. Pour poursuivre des études en France et s’inscrire en 1er cycle dans l’enseignement supérieur, ou entreprendre des études déjà commencées à l’étranger, consultez le site du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Quelle reconnaissance des compétences acquises à l'étranger ?

La reconnaissance de vos compétences ou qualifications professionnelles acquises lors d’un séjour à l'étranger peut être valorisée dans la bibliothèque Europass. Cet espace personnel permet de conserver et de partager avec vos futurs employeurs des documents, tels que :

  • le supplément au diplôme, qui compare les qualifications et les programmes d’études des différents pays de l'UE. Il est à demander à l’établissement d’enseignement supérieur dans lequel vous avez étudié ;
  • le supplément au certificat Europass délivré par les établissements d’enseignement et de formation professionnelle ;
  • l'Europass Mobilité, qui décrit les périodes effectuées en Europe et les compétences transversales acquises à l’international... Par exemple, l'attestation Youthpass qui atteste des compétences acquises d'un volontaire du corps européen de solidarité peut y être conservée.

 

Vers des diplômes européens reconnus par tous les pays de l'Union européenne

Les universités européennes sont des coopérations entre des établissements de l'enseignement supérieur de toute l'Union européenne. Elles offrent aux étudiants l'opportunité d'étudier dans plusieurs universités réparties dans différents pays de l'UE et de suivre des cours dans au moins deux langues. Lieux d'innovation pédagogique et de recherche d'excellence, les formations déboucheront sur la création de diplômes européens reconnus par tous les pays de l'Union européenne.