Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

Les TIPE en prépas scientifiques

Publication : 13 octobre 2022

Les TIPE (travaux d'initiative personnelle encadrés), au programme de toutes les prépas scientifiques, constituent une initiation à la démarche scientifique et aux responsabilités de l'ingénieur. Réalisés pendant les 2 ans, ils sont ensuite évalués aux concours d’entrée en écoles.

S'initier à la démarche scientifique

Les TIPE s'effectuent sur chacune des 2 années de prépas scientifiques, à raison de 2 heures par semaine. Ceux de 1re année commencent en général au 2nd semestre, début février.

Le principe de ces travaux est de mettre les étudiants en situation de responsabilité et de recherche scientifique et technique, comme un avant-goût du métier d'ingénieur ou de chercheur. Ceux-ci sont ainsi amenés à développer leur capacité à réfléchir sur un sujet, à prendre des initiatives, à structurer un projet et à travailler en groupe.

Sur un thème annuel commun à toutes les prépas scientifique, les élèves ont un travail personnel à réaliser. Au progamme : recherche bibliographique, observation et description d'objets, traitement de données, mise en évidence de phénomènes, réalisation d'expériences, formulation d'hypothèses, simulation à l'aide de l'outil informatique, etc.

Selon la filière de prépa, le traitement se centre davantage sur certains aspects. En MP, on approfondit plutôt les volets mathématiques et physiques du thème ; en PC, on utilise davantage le prisme de la physique et de la chimie, etc.

Des travaux évalués aux concours

Les TIPE sont évalués lors des oraux d’admissibilité des concours, sous la forme d’une présentation orale de 15 minutes, suivie d’un temps équivalent de questions du jury. Durant l’exposé, le candidat expose la démarche qu’il a mise en œuvre, ainsi que les résultats de sa recherche et de ses travaux expérimentaux. Aux ENS, l’épreuve prend la forme d’un long dialogue avec le jury. L’école Polytechnique, elle, ne propose pas d’épreuve de TIPE. Celle-ci est remplacée par un travail d’analyse d’un texte scientifique.