Électronique

Les métiers et l'emploi dans l'électronique

Publication : 21 octobre 2020
De la production industrielle au médical, en passant par les transports et les télécommunications, les professionnels de la filière électronique interviennent dans différentes familles de métiers comme la R&D, la production et la maintenance ou l'achat et la vente.

Des ingénieurs, des techniciens et des commerciaux

Les ingénieurs sont embauchés par les bureaux d'études et les laboratoires de recherche pour concevoir ou améliorer les équipements électroniques.

Les techniciens sont très convoités aux fonctions qualité pour les études, les méthodes, les tests et la validation ou encore de fabrication et de maintenance.

Le travail des commerciaux s'avère lui aussi essentiel dans un domaine où composants et solutions haute technologie sont généralement conçus sur mesure.

Le secteur des services (formation, mise à jour, dépannage) offre également des débouchés intéressants pour des agents de maintenance spécialisés.

Toujours plus d'objets intelligents

Depuis une décennie, l'électronique s'est réorientée vers les secteurs de pointe, abandonnant les produits de masse tels que les téléviseurs et les téléphones aux pays à bas coût de main-d'œuvre. En revanche, les entreprises ont investi des domaines à forte valeur ajoutée tels que l'aéronautique, la défense, le médical, les cartes à puces, la fibre optique... peu visibles du grand public.

Présente partout, la filière électronique pèse lourd dans l'économie française. D'autant que la révolution numérique crée de nouveaux besoins dans les transports, les véhicules, les produits connectés, l'efficacité énergétique, l'assistance aux personnes âgées, etc. La filière électronique devrait créer des emplois de plus en plus qualifiés, au détriment des opérateurs qui représenteront moins de recrutements. Dans la construction électronique, plus de 60 % se répartissant entre ingénieurs et techniciens supérieurs.