Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Logistique et transport

Les formations pour exercer dans le transport ou la logistique

Publication : 24 mai 2019
Du CAP au diplôme d'ingénieur en passant par les bacs professionnels, BTS, DUT, licences ou écoles spécialisées, les formations du transport et de la logistique sont nombreuses. Passage en revue des parcours possibles selon le domaine d’activité.
 

Vidéo 1 - CAP conducteur routier marchandises | Vidéo 2 - CAP opérateur / opératrice logistique | Vidéo 3 - bac pro logistique

Transport routier : des diplômes pour la conduite et l'exploitation

Dans le transport routier la plupart des formations accessibles sans le bac préparent aux métiers de la conduite. C’est le cas des CAP ( agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs ; conducteur livreur de marchandises ; conducteur routier marchandises ; déménageur sur véhicule utilitaire léger), du bac pro conducteur transport routier marchandises et des nombreux TP (titres professionnels) délivrés par la branche du transport. Ces formations intègrent la préparation des permis de conduire obligatoire pour exercer. Le bac pro transport et le BTS GTLA (gestion des transports et logistique associée), comme certains TP, préparent aux métiers de l’exploitation ou de l’organisation du fret.

Transport aérien : des cursus pour le pilotage d'avion et l'accueil

Les agents d’escale et hôtesses de l’air/stewards sont formés via des cursus courts menant à des titres ou à des certificats. Le bac est requis. Plusieurs cursus pour devenir pilote d’avion : l’ Enac (aviation civile), l’ École de l’air (aviation militaire), les écoles privées (une cinquantaine) et les Cadets (Air France). Recrutement avec un bac + 2 au moins. L’Enac forme également des gestionnaires de la sécurité et de l’exploitation aéronautique et des contrôleurs aériens. L’accès à la grande majorité de ces formations est soumis à des conditions d’aptitude physique, visite médicale à l’appui. La pratique de l’anglais est indispensable.

Transport ferroviaire : des formations d'entreprises pour le train

Dans le domaine ferroviaire, chaque formation prépare à un métier donné : conducteur de train, agent d’escale ferroviaire, aiguilleur du rail, conducteur de tram-train ou encore conducteur de métro ou de RER. Deux voies d’accès possibles : répondre à une offre d’emploi puis, une fois recruté par l’entreprise, suivre une formation alternant théorie et pratique ; postuler une formation en apprentissage du CFA ferroviaire d’Ile-de-France (pour les métiers de conducteur de train et d’agent d’escale ferroviaire de la SNCF). Accès à différents niveaux de qualification, du CAP à bac + 2 (une expérience professionnelle est parfois requise).

Transport maritime/fluvial : diplômes tous niveaux pour naviguer

Le  CAP maritime de matelot forme des marins ; les CAP et bac pro transport fluvial, des bateliers. Les bacs pro électromécanicien marine ou conduite et gestion des entreprises maritimes (option commerce, pêche ou plaisance professionnelle) permettent d’exercer en mer ou à terre. Ils peuvent être complétés par un BTS maintenance des systèmes électronavals ou pêche et gestion de l’environnement marin. Il faut avoir navigué un certain temps pour obtenir les certificats d’aptitude ou brevets professionnels exigés sur certains navires.

Plusieurs TP permettent d’acquérir une spécialisation en transport maritime. Quelques licences pro et masters forment à la logistique et au management portuaire maritime. L’ ENSM forme des officiers de la marine marchande. Elle propose des cursus accessibles avec le bac ou un bac + 2 de durées variables. L’ École navale forme des officiers de marine navale.

Logistique : des cursus dédiés au transport de marchandises

Le CAP opérateur logistique et le bac pro logistique forment des préparateurs de commandes et des magasiniers-caristes. Le BTS GTLA (gestion des transports et logistique associée), le DUT GLT (gestion logistique et transport) et certains TP mènent à des emplois variés : chef de quai en entrepôt, dispatcheur, affréteur, gestionnaire de stocks, déclarant en douane ou agent de transit. Ces deux derniers sont aussi accessibles avec un BTS commerce international. On trouve des spécialisations en logistique de distribution, logistique et achats ou logistique internationale en licence professionnelle. Le management supply chain est proposé en master, en écoles de commerce ou d’ingénieurs.

Plusieurs écoles sont affiliées à la branche professionnelle. Organisme de l’AFT-Iftim, Aftral regroupe notamment l’ Isteli, l’ École supérieure des transports, l ’École nationale supérieure de transport de voyageur. De son côté, Promotrans s’appuie sur un réseau de CFA et sur Sup de Log. D’autres écoles spécialisées proposent des cursus dédiés : le Cnam-Itip, l’ ISLT ou l’ Esli.

Vient de paraître