Travailler en milieu ordinaire

Les entreprises adaptées

Publication : 21 avril 2021

On comptait en 2020 environ 46 000 emplois dans des entreprises adaptées. Comme des entreprises ordinaires, elles sont soumises à la concurrence économique mais ont aussi une vocation sociale.

Un modèle inclusif

On compte environ 750 entreprises adaptées en France. Elles couvrent tous les secteurs d’activités (hôtellerie, bâtiment, environnement…) et comptent environ 200 métiers. L'entreprise adaptée peut être créée par une collectivité, un organisme public ou privé. Elle emploie au moins 55 % de travailleurs en situation de handicap, âgés d'au moins 20 ans. Soumise à la concurrence économique, l’entreprise adaptée doit être productive, même si elle bénéficie de subventions. Le salarié en situation de handicap perçoit un salaire au moins égal au Smic compte tenu de son emploi et de sa qualification, sans aucune référence à son rendement.

Une entreprise ordinaire

Les travailleurs en situation de handicap qui travaillent dans les entreprises adaptées sont des salariés bénéficiant de toutes les dispositions du Code du travail. Depuis la loi du 11 février 2005, l'entreprise adaptée relève du milieu ordinaire de travail et depuis la loi du 5 septembre 2018, les entreprises adaptées mènent des actions permettant aux salariés de consolider leur projet professionnel.

Toute entreprise adaptée perçoit, pour chaque travailleur handicapé, des « aides aux postes » financées par l’État.

La formation professionnelle

Plusieurs expérimentations sont menées depuis fin 2018 au sein des entreprises adaptées ou des entreprises adaptées de travail temporaire, notamment le CDD dit « tremplin ». À travers ces nouvelles formes de mise en emploi, les entreprises adaptées se positionnent pour les travailleurs en situation de handicap comme des passerelles vers les autres employeurs du secteur privé ou public.

Les CDD tremplin sont des contrats de 4 à 24 mois maximum, destinés à accompagner des personnes reconnues handicapées vers l'emploi auprès d’autres employeurs privés ou publics. Les travailleurs bénéficient d'un accompagnement professionnel individualisé, avec une formation si nécessaire. Ils peuvent être mis à la disposition d'un autre employeur pendant leur contrat, afin de leur permettre d'effectuer une période d'essai dans une autre entreprise, par exemple.

Expérimentées depuis mi-2019, les EATT (entreprises adaptées de travail temporaires) sont des spécialistes du travail temporaire à destination des travailleurs en situation de handicap.