Pour l’ensemble des spécialités de bacs professionnels, il existe deux types de modalités d’évaluation comptant pour l’obtention du diplôme : des épreuves terminales organisées au cours d’un examen généralement en fin d’année et des contrôles en cours de formation appelés CCF, organisés dans l’établissement dans le cadre habituel des séances d’enseignement.
L’examen final comporte :  

  • des épreuves obligatoires qui concernent le français, l’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique, la prévention, santé et environnement, l’économie-droit, l’économie-gestion, les arts appliqués et culture artistique, les domaines professionnels et l’oral du chef d’œuvre.
  • des épreuves facultatives au choix (langues vivantes et mobilité).

Le CCF concerne les enseignements professionnels, l’évaluation des périodes de formation en milieu professionnel et du chef d’œuvre.  
En fonction du baccalauréat professionnel, l’évaluation de l’EPS s’effectue soit en contrôle en cours de formation (CCF), soit en contrôle ponctuel terminal.

Pour obtenir le bac professionnel, la moyenne générale doit être égale ou supérieure à 10/20 pour l'ensemble des épreuves affectées de leur coefficient. Le bac professionnel comporte des mentions. Le candidat qui a obtenu une moyenne générale comprise entre 8 et 10 et au moins 10/20 aux épreuves du domaine professionnel peut se présenter à l'épreuve de contrôle ou de rattrapage.

Ressources utiles sur le web