Portrait de Nathalie Sauvage, debout devant une affiche où figurent les mots "engagement, recherche, inventions, partage, santé".

Nathalie Sauvage

Responsable des relations avec les associations de patients chez MSD France
Publié le 30/11/2017 / Réalisé en partenariat
Grâce à ses connaissances en éthique et politique du médicament, Nathalie exerce un métier relativement nouveau, mais devenu indispensable avec la montée en puissance des associations de patients dans le système de soins et leur rôle croissant au sein des agences de régulation.

Fiche métier

Responsable des relations avec les associations de patients

Formation : master scientifique (sciences du médicament ou ingénierie de la santé, par exemple) ; DE de docteur en pharmacie ou de docteur en médecine ; autre diplôme possible par la voie de la promotion interne, avec une expérience significative.

Qualités : aisance relationnelle, altruisme, écoute.

Portrait de Nathalie Sauvage, debout devant une affiche où figurent les mots "engagement, recherche, inventions, partage, santé".

Je fais le lien entre les associations de patients et le laboratoire. Chez MSD France, je suis la seule, avec le département médical, à nouer des contacts avec eux, pour garantir notamment l'éthique et la transparence des projets. Je peux, par exemple, organiser des réunions avec mes collègues du marketing pour que des patients donnent leur avis sur les documents que nous élaborons ou exposent leurs difficultés, et travaillent ainsi avec nous sur les solutions à mettre en place.

Sinon, je gère l'ensemble des dons et des partenariats avec ces associations. Cela peut être la réalisation d'un film ou d'une plaquette pédagogique sur une maladie peu connue, l'information des patients nouvellement diagnostiqués, etc. Il s'agit toujours et uniquement d'informer sur l'environnement de la maladie et de l'aire thérapeutique. Il est important que je sois continuellement renseignée sur les pathologies avant de rencontrer une association mais aussi sur l'environnement politique et juridique des traitements.

Les malades sont de plus en plus acteurs de leur parcours de santé et se tiennent informés sur les pathologies. J'essaie donc de voir ce que nous pouvons leur apporter de plus en termes de communication. Ces projets se font en concertation avec les services juridique, médical et marketing afin de répondre à toutes les exigences.

Mon parcours

Après un bac B* et un DIU (diplôme inter-universitaire) de recherche clinique, j'ai été recrutée en tant qu'ARC (attachée de recherche clinique). Au fil des années, je suis devenue cheffe de projet, puis manager en recherche clinique. À la suite d'une réorganisation, j'ai postulé au sein du département "affaires publiques et communication" de MSD France.

* Devenu depuis le bac ES (économique et social).
Fiche métier

Responsable des relations avec les associations de patients

Formation : master scientifique (sciences du médicament ou ingénierie de la santé, par exemple) ; DE de docteur en pharmacie ou de docteur en médecine ; autre diplôme possible par la voie de la promotion interne, avec une expérience significative.

Qualités : aisance relationnelle, altruisme, écoute.