Portrait de Frédéric Wiart. Il se tient debout devant un train, dans un technicentre.

Frédéric Wiart

Technicien de maintenance des trains chez VFLI
Publié le 31/08/2018 / Réalisé en partenariat
Après 12 ans dans l'imprimerie, Frédéric s'est reconverti dans la maintenance des trains pour VFLI, à l'atelier de Montmirail. Spécialisé en automatisme et électricité, il se déplace régulièrement dans toute la France pour dépanner des machines.

Fiche métier

Technicien/ne de maintenance des trains

Formation : tests avec un niveau bac pro à bac + 3 (bac pro maintenance des équipements industriels ; BTS, DUT, licence pro en maintenance industrielle ou automatisme et informatique industrielle).

Qualités : goût des responsabilités, réflexion, technicité.

Portrait de Frédéric Wiart. Il se tient debout devant un train, dans un technicentre.

Je suis technicien de maintenance spécialisé en automatisme et électricité à l'atelier de maintenance VFLI de Montmirail, dans la Marne, depuis 3 ans. J'interviens sur les locomotives, pour des opérations de révision et d'entretien, puisque celles-ci font l'objet de visites obligatoires tous les mois.

Je peux aussi me déplacer pour dépanner des locomotives, un peu partout en France, en fonction des besoins. Dans ce cas-là, nous partons généralement à deux techniciens ; c'est donc souvent un travail d'équipe, chacun intervenant en fonction de sa spécialité. Je m'occupe notamment des systèmes électriques et des automatismes, très présents dans les locomotives.

J'ai aussi la possibilité de conduire des locomotives pour les sortir de l'atelier et les amener en gare. J'ai obtenu une habilitation pour le faire, et cela fait également partie de ce que j'aime dans ce métier ! C'est en effet passionnant, car on apprend sans cesse de nouvelles choses, que ce soit en atelier ou lors des déplacements. Comme pour la plupart des métiers du ferroviaire, il faut faire preuve de rigueur et de sérieux, car on ne plaisante pas avec la sécurité ! Moi qui tire des feux d'artifice, je suis vigilant et particulièrement attentif à cette dimension-là.

Mon parcours

J'ai obtenu un bac pro STI* spécialité génie électrotechnique, puis j'ai travaillé pendant 12 ans sur une rotative, dans une imprimerie. Quand celle-ci a fermé, je me suis orienté vers un BTS en automatisme et informatique industrielle, suivi d'un stage à la RATP. J'ai ensuite recherché un poste dans le ferroviaire, car les trains ont toujours été ma passion ! C'est ainsi que j'ai intégré le service maintenance de VFLI, société spécialisée dans le transport de marchandises.

* Devenu depuis le bac sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D).
Fiche métier

Technicien/ne de maintenance des trains

Formation : tests avec un niveau bac pro à bac + 3 (bac pro maintenance des équipements industriels ; BTS, DUT, licence pro en maintenance industrielle ou automatisme et informatique industrielle).

Qualités : goût des responsabilités, réflexion, technicité.