Sommaire du dossier

Egalité des filles et des garçons

L’égalité, c’est la loi !

Bretagne - Rennes / Publication : 29 octobre 2019
L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances entre les filles et des garçons. Les textes officiels obligent à une représentation plus juste des femmes dans la société. Le parcours avenir doit permettre des choix d’orientation mieux éclairés et dégagés des stéréotypes à l’école.

Textes officiels nationaux 

À l'école

L’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas seulement souhaitable, c’est une obligation légale, inscrite dans de nombreux textes de lois. C’est le cas à l’école et pour l’orientation des élèves : voir les textes officiels

Les textes officiels de l’Education nationale mettent en place, entre autres, le "Parcours Avenir » de la 6e à la Terminale. Ce "Parcours" doit rendre les élèves acteurs dans la construction de leur projet d'orientation. Celui-ci doit être "dégagé des stéréotypes sociaux et de genre", il favorise "une représentation équilibrée des filles et des garçons, des femmes et des hommes au sein des filières de formation et des métiers". Parcours avenir

 

Dans la société

Le Secrétariat d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.

Rattaché au Premier ministre, Édouard Philippe, piloté par Marlène Schiappa, la Secrétaire d’État « prépare, anime et coordonne le travail gouvernemental en matière de parité et d’égalité entre les femmes et les hommes ».
Le Secrétariat d'État travaille :

  • À l’accès effectif des femmes à leurs droits et à la lutte contre les violences faites aux femmes, en lien avec la mission interministérielle de protection des femmes contre les violences et de lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF)
  • Au développement d’une culture de l’égalité et au respect mutuel entre les filles et les garçons dans le système scolaire et à la lutte contre les stéréotypes sexistes
  • À la mixité des emplois et à l’égalité professionnelle

Le 25 novembre 2017, l’égalité entre les femmes et les hommes a été déclarée Grande cause du quinquennat. Un comité interministériel pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes a acté, le 8 mars 2018, 10 mesures, dans 4 axes prioritaires :

  • transmettre et diffuser la culture de l’égalité
  • agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie
  • faire vivre l’égalité au quotidien en garantissant l’accès aux droits
  • développer un service public exemplaire en France et à l’international

Textes officiels régionaux

La convention régionale et académique pour l’égalité

La convention académique pour l’égalité entre les filles et les garçons et les femmes et les hommes dans le système éducatif a été signée en décembre 2014 par une quinzaine de partenaires : services de l’État et collectivités territoriales, pour répondre sur le territoire breton aux objectifs suivants :

  • acquérir et transmettre une culture de l’égalité
  • renforcer l’éducation à l’égalité et au respect
  • s’engager pour une mixité plus forte des filières de formation

Télécharger la convention.

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels