Centre - Orléans / Publication : 24 avril 2019
Dès la rentrée 2019, les candidats ne pourront plus intégrer un BTS ou un BTS agricole sans avoir obtenu leur baccalauréat.

Le décret du 21 mars 2019 modifie les modalités d'admission en STS (section de technicien supérieur). Il supprime la possibilité d'intégrer un BTS sans un diplôme de niveau bac et il créé une nouvelle procédure d'admission de droit pour certains candidats.

L’obtention du bac (ou équivalent) est obligatoire

Jusqu’à présent, certains établissements acceptaient les candidats qui avaient échoué au bac pour préparer un BTS. Il n’est désormais plus possible d’y accéder sans avoir décroché son bac. Les futurs étudiants qui intègreront un BTS, par voie scolaire ou par voie d’apprentissage, devront être titulaires du baccalauréat ou de l’un des titres ou diplômes équivalents.

Pour en savoir plus, consultez l’article du code de l’éducation

Nouvelle procédure d’admission de droit en STS ou en STS agricole

Une admission de droit en STS de l'enseignement public dans une spécialité cohérente avec le bac préparé est déjà prévue pour les bacheliers professionnels ou technologiques qui ont obtenu une mention « bien » ou « très bien » au bac professionnel ou technologique.

L’admission de droit en STS de l'enseignement public s’étend désormais aux bacheliers professionnels ou technologiques qui suivent ou ont suivi une formation complémentaire leur permettant d'acquérir les connaissances et compétences attendues pour la réussite dans la spécialité de STS demandée par le candidat. Il doit avoir obtenu, sur proposition de l’équipe pédagogique, l'avis favorable du chef de l'établissement où cette formation a été suivie.

Pour en savoir plus, consultez l’article du code de l’éducation

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels