Sommaire du dossier

Témoignages de professionnels

Mécanicienne - Carrossière

Midi-Pyrénées - Toulouse / Publication : 11 juillet 2011
Des femmes qui font des métiers d'hommes
Y a-t-il des métiers d'homme et des métiers de femme ?

Les différences de choix d'orientation s'expliquent en grande partie par le poids des traditions qui donnent une image de certains métiers : image masculine d'un métier due au fait qu'il a été longtemps réservé aux hommes, ou qu'il évoque des valeurs plus masculines.

MECANICIEN(NE)

Le mécanicien automobile entretient et répare des véhicules de plus en plus sophistiqués dans lesquels l'électronique devient omniprésente. Son métier se situe aujourd'hui à la frontière de la mécanique et de l'électronique.

Nature du travail

Trouver l'origine de la panne

Remplace ou réparer

Il interprète les résultats, identifie l'origine de la défaillance, fait le bilan des réparations à exécuter. En cas de problème sérieux, il soumet au client un devis. Une fois le diagnostic établi, il approvisionne son poste de travail en pièces détachées, démonte les organes défectueux, remplace ou remet en état les pièces endommagées. Puis il effectue les différents réglages (allumage, injection...) en suivant les recommandations du constructeur.

De nouveaux services

Il procède ensuite aux essais sur route, et réalise les dernières mises au point. Le mécanicien doit alors s'adapter à de nouvelles activités : interventions rapides (assistance 24 heures sur 24), précontrôle technique, forfait révision-entretien...

Compétences requises

Des capacités d'adaptation

Compétent dans les disciplines traditionnelles de l'automobile (mécanique, électricité...), le mécanicien sait également s'adapter aux évolutions technologiques (électronique embarquée, utilisation d'outils de diagnostic...).

La tête et les mains

Il doit assurer une intervention rapide et efficace sur des véhicules dont les gammes se renouvellent sans cesse. Un esprit d'analyse, de réflexion et d'observation est indispensable pour déceler la panne et organiser le travail de réparation. Habile et précis dans ses gestes, le mécanicien est rigoureux et méthodique dans ses interventions.

Le sens du service

Ses qualités relationnelles lui permettent d'écouter le client, de comprendre ses attentes et de le conseiller.

CARROSSIER(IERE)

Changer un pare-chocs ou redresser de la tôle froissée, c'est l'affaire du carrossier réparateur.

Nature du travail

Répare ou remplacer

Le carrossier prend d'abord connaissance de l'étendue des dégâts. Il démonte les éléments endommagés et les remet en état par débosselage, planage, ponçage ou bien il les remplace. Il effectue également tous les travaux de remise en état du châssis. Puis il réalise des contrôles à l'aide d'un banc de mesure pour respecter les normes fixées par le constructeur.

Prendre soin des équipements

Il est souvent amené à démonter des équipements électriques ou électroniques qu'il doit bien connaître pour ne pas commettre d'erreurs. Il peut également donner forme à des matériaux composites ou traiter les surfaces (protection, étanchéité, insonorisation).

Compétences requises

Des mains en or

L'habileté manuelle est indispensable pour exercer ces métiers, qui demandent également minutie et conscience professionnelle.

De nouveaux matériaux

Le carrossier maîtrise les techniques traditionnelles du travail des métaux, ainsi que les divers procédés d'assemblage (soudage, rivetage, collage...). Mais aujourd'hui, il est appelé à élargir ses compétences. Les voitures utilisant de nouveaux matériaux, il doit savoir travailler le plastique comme le métal.

Des aptitudes à la communication

Par ailleurs, le démontage et le remontage des lignes de câbles ou des capteurs à l'intérieur des carrosseries obligent le carrossier réparateur à connaître les matériels électriques et électroniques ainsi que leur mode d'installation. Enfin, l'aptitude au dialogue avec de nombreux interlocuteurs (clients, experts, etc.) est devenue essentielle à son activité.

 

A partir de ce lien , le clip peut être visualisé en plein écran

Accès au métier

Mécanicien(ne)

 Pour accéder à ce métier, on peut commencer par préparer un CAP, en deux ans après la 3e , mais un bac pro est conseillé. Il est encore possible de s'insérer avec un CAP mais au risque de n'effectuer que des opérations d'entretien courant. Contrairement aux titulaires d'un bac pro, les titulaires d'un CAP ne réalisent généralement pas de diagnostic et travaillent en suivant les instructions d'un chef d'équipe ou d'un chef d'atelier. Les diplômes de référence sont :

  •  Le CAP maintenance des véhicules automobiles, option véhicules particuliers.
  •  Le bac pro maintenance de véhicules automobiles option voitures particulières.

 Ces diplômes peuvent être complétés par une mention complémentaire pour davantage de spécialisation.

Carrossier(ière)

La filière carrosserie qui va du CAP au bac pro, a été rénovée pour couvrir la construction, la réparation et la peinture jusqu'au BTS. Les CAP sont les diplômes de base. Ils sont accessibles après la 3e en lycée professionnel ou par apprentissage. Il peut être intéressant de se former successivement à la peinture et à la réparation en carrosserie, notamment pour s'insérer dans un petit garage :

 Le CAP réparation des carrosseries, le CAP peinture en carrosserie ainsi que construction des carrosseries peuvent suffire pour exercer ce métier.

 Les bac pro carrosserie option construction et réparation de carrosserie restent toutefois les titres les plus demandés par les entreprises. Ces formations de technicien garantissent en outre une meilleure évolution professionnelle.

 À l'issue du CAP, il est aussi possible de préparer, en un an, un autre CAP (le CAP peinture en carrosserie, par exemple) ou la MC aménagement et rénovation des véhicules spécifiques.

À lire aussi

Sur le même sujet

  •  Niveau d'accès : bac ou équivalent pour mécanicien / CAP ou équivalent pour carrossier
  •  Salaire débutant : 1300 € pour mécanicien / 1255 € pour carrossier
  •  Statut(s) : Statut artisan, Statut salarié
  •  Secteur(s) professionnel(s) : Automobile, Commerce - Distribution, Maintenance - Entretien
  •  Centre(s) d'intérêt : J'aimerais faire un travail de précision, Je veux travailler de mes mains, Réparer, bricoler, j'adore ça

Sur le web

Fiche métier mécanicien(ne)

Fiche métier carrossier(ière)

À la une

Haut de page

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels