L'écotoxicologue étudie l'impact des polluants sur les écosystèmes, à partir d'échantillons récoltés sur le terrain ou avant la mise sur le marché d'un nouveau produit. Scientifique polyvalent, il travaille pour un organisme public ou pour l'industrie.

  • Salaire débutant
    2500€ brut
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

La mission de l'écotoxicologue consiste à déceler les polluants dans les sols, l'air et l'eau. Il analyse leur circulation, étudie les raisons et mécanismes des pollutions, appréhende les effets des substances sur la flore et la faune.

Scientifique polyvalent de haut niveau, il travaille sur le terrain mais surtout en laboratoire, pour un organisme public, un laboratoire de recherche, un bureau d'études spécialisé ou pour l'industrie (secteurs de la chimie, de la pharmacie, de l'agroalimentaire...). L'écotoxicologie se développe avec la mise en place de réglementations plus strictes au niveau national et européen. L'anglais technique est nécessaire ainsi qu'une aisance orale et écrite pour présenter ses travaux.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans d'études pour obtenir un master (écotoxicologie et chimie de l'environnement ; écotoxicologie ; méthodes de recherche en environnement, santé toxicologie, écotoxicologie ; risques et environnement ; génie de l'environnement ; toxicologie et écotoxicologie ; écophysiologie et écotoxicologie ; pollutions chimiques et gestion environnementale ; biologie santé ; gestion de l'environnement...) ou un diplôme d'ingénieur (biologie ; chimie ; sciences de la vie et de l'environnement ; génie biologique, option toxicologie et sécurité en santé et environnement...).

8 ans au minimum pour un doctorat (écotoxicologie ; chimie organique, chimie de l'environnement ; pharmacie avec une spécialisation en écotoxicologie).