Lorsque l'électronique numérique ne donne pas un résultat satisfaisant, l'électronique analogique la complète dans certains domaines, notamment pour les puristes des images et des sons. L'ingénieur analogicien, fortement spécialisé, est recherché. Il travaille en équipe pour concevoir des circuits intégrés analogiques.

  • Salaire débutant
    3058€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'analogicien est un ingénieur en électronique très spécialisé, et donc recherché. Sa mission : élaborer des circuits intégrés, des cartes ou des équipements (antennes, alimentation, capteurs...) permettant de traiter les signaux analogiques non numérisables dont il peut initier la numérisation. À partir d'un cahier des charges détaillant les fonctions de chaque élément à prévoir et les exigences de coût, de qualité et de délais, il participe à la conception de circuits électroniques, mêlant analogique et numérique. Il réalise des schémas préalables et intervient dans la phase de tests avec des outils de mesure (oscilloscope, multimètre...) ou des logiciels de simulation. Il travaille en bureau d'études, au sein d'une équipe, ou dans une entreprise spécialisée en conception électronique : fabrication de systèmes de transmission, de puces électroniques... Il est aussi présent dans l'industrie automobile, l'aéronautique, l'industrie de l'armement, le secteur médical...